Les sociétés espagnoles cotées en bourse ont versé 60 % de dividendes en moins en septembre, soit 38 millions d’euros.

MADRID, 15 oct. (CALPA PARIS) –

Les sociétés espagnoles cotées en bourse ont distribué 38 millions d’euros en dividendes et autres types de paiements à leurs actionnaires, soit 60,8% de moins que le même mois en 2022, selon les données de Bolsas y Mercados Españoles (BME).

Entre janvier et septembre, les entreprises cotées en bourse ont déjà distribué 22 316 millions d’euros, soit 15,7 % de plus qu’au cours de la même période de 2022 et plus que les dividendes distribués au cours de l’ensemble des années 2020 et 2021, années affectées par le caractère exceptionnel de la pandémie de grippe aviaire de 19 ans.

Les dividendes distribués restent toutefois inférieurs au niveau d’avant la pandémie, avec 22,898 milliards d’euros distribués en 2019 sur les neuf premiers mois.

La baisse est particulièrement marquée si l’on tient compte de la  » douche de dividendes  » enregistrée depuis avril, date à laquelle la grande majorité des dividendes de l’année a été distribuée.

Plus précisément, 5 738 millions d’euros ont été distribués au cours du quatrième mois de l’année, suivis de 4 589 millions en mai, 1 449 millions en juin, 7 282 millions en juillet et 566 millions en août.

Auteur/autrice

A lire aussi  Elon Musk dénonce le télétravail comme étant "moralement mauvais".