Les trains Talgo Intercity fabriqués en Alava entrent en service en Égypte avec cinq mois d’avance sur le calendrier.

VITORIA, 7 juillet (CALPA PARIS) –

L’entreprise ferroviaire publique égyptienne ENR a confirmé la mise en service commercial du sixième et dernier train Intercity pour les trajets de jour sur la ligne reliant Alexandrie au Caire et à Assouan, officialisant ainsi la livraison du matériel roulant qui compose la flotte fournie à cette entreprise par Talgo avec plus de cinq mois d’avance sur la date prévue. Ces trains ont été fabriqués à Rivabellosa (Álava).

Le premier train du projet a été mis en service en décembre 2022 ; depuis lors et jusqu’à aujourd’hui, les autres unités ont été livrées à l’opérateur égyptien et sont progressivement entrées en service, comme l’a indiqué Talgo dans un communiqué.

Les trains, qui appartiennent à la plateforme « Talgo 230 » de rames pour les services Intercités ou Longue Distance, et dont les voitures ont été fabriquées à Rivabellosa (Álava), roulent à une vitesse commerciale maximale de 160 km/h et ont une capacité de près de 500 passagers chacun.

Les unités ENR se composent d’une locomotive diesel-électrique, d’une voiture technique et de 14 voitures de passagers. Le contrat de 158 millions d’euros comprend la maintenance complète pendant au moins huit ans, en faisant appel à la main-d’œuvre locale formée par le fabricant espagnol.

L’aménagement intérieur de ces trains s’appuie sur l’expérience de l’entreprise espagnole en matière de rames et de services longue distance de grand confort, tels que ceux fournis pour la ligne à grande vitesse Mecca-Medina en Arabie Saoudite, avec climatisation et chauffage.
certifiés pour les températures extrêmes, connectivité WiFi et systèmes d’infodivertissement avec écrans LED dans chacun des sièges situés en première classe.

A lire aussi  Fin des appels commerciaux non désirés à partir de jeudi

L’entreprise publique égyptienne ENR a lancé la procédure de passation de marché en août 2016 dans le cadre d’un projet financé par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et la phase finale d’appel d’offres s’est achevée en octobre 2018.

Auteur/autrice