L’Ibex 35 accélère sa hausse à 0,7 % en milieu de séance et s’établit à 9 500.

MADRID, 29 août (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 est resté optimiste à la mi-séance, augmentant de 0,79% à 9.565,4 points, ce qui le ramène aux niveaux enregistrés fin juillet et début août, juste avant la pause estivale qui a lieu habituellement ce mois-ci.

L’un des faits marquants de ce mardi est la publication de l’indice GfK, qui montre que la confiance des consommateurs allemands a enregistré une nouvelle détérioration en septembre, l’indice s’établissant à -25,5 points, contre -24,6 le mois précédent, de telle sorte qu’il semble indiquer que la consommation ne contribuera pas à la croissance dans les mois à venir et pèsera sur les perspectives économiques.

En Espagne, l’INE a indiqué que le commerce de détail a enregistré une augmentation des ventes de 7,7% en juillet par rapport au même mois en 2022, un taux supérieur de huit dixièmes de point à celui du mois précédent.

Ainsi, à la mi-séance, les plus fortes hausses de l’Ibex 35 ont été enregistrées par Acciona Energía (+4,45%), Solaria (+3,52%), Aena (+2,19%), Acciona (+1,78%), Sabadell (+1,67%), Meliá (+1,58%) et Acerinox (+1,53%). Seuls Grifols (-1,66%), Rovi (-0,20%), Merlin (-0,18%) et Colonial (-0,09%) étaient en territoire négatif.

Les principaux indices européens ont également évolué avec des hausses de 1,54% à Londres, 0,63% à Milan, 0,46% à Francfort et 0,36% à Paris.

Par ailleurs, le prix du baril de Brent, référence pour le Vieux Continent, a progressé de 0,71% à 85,02 dollars, tandis que le brut texan était à 80,68 dollars, en hausse de 0,72%.

Sur le marché des devises, l’euro face au dollar est tombé à 1,0811 « billet vert », tandis que sur le marché de la dette, le taux d’intérêt sur l’obligation espagnole à 10 ans s’est détendu à 3,547% et le premier risque a légèrement baissé à 101 points de base.

A lire aussi  TSMC achète 10 % d'IMS à Intel pour 403 millions ¤ et investira 93 millions ¤ dans l'introduction en bourse d'Arm.

Auteur/autrice