L’Ibex 35 clôture en quasi-stagnation et se maintient à la barre des 9 300 points.

MADRID, 23 août (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 a finalement clôturé sur une légère hausse de 0,02%, ce qui l’a conduit à s’établir à 9 315,6 points, couronnant une journée au cours de laquelle il s’est approché des 9 400 points et a perdu le niveau des 9 300 points.

Les principales références aujourd’hui ont été les indices PMI. Les indices PMI préliminaires du Japon ont été publiés aux premières heures de la matinée, indiquant que l’activité japonaise a augmenté en août grâce au secteur des services, alors que le secteur industriel a continué à montrer des faiblesses.

Dans la zone euro, l’indice PMI montre que l’activité du secteur privé s’est considérablement détériorée en août, car à la baisse de l’activité dans le secteur manufacturier s’ajoute une détérioration dans le secteur des services.

Dans le cas des États-Unis, les indices PMI montrent que l’activité du secteur privé stagne, les usines ayant enregistré une nouvelle baisse de la production et les sociétés de services ayant fait état d’une faible demande de la part des clients.

Par ailleurs, le taux d’intérêt sur les prêts hypothécaires à taux fixe à 30 ans aux États-Unis s’élevait la semaine dernière à 7,31 %, son plus haut niveau depuis décembre 2000, tandis que la demande de prêts hypothécaires a chuté à son plus bas niveau depuis avril 1995.

Cependant, le grand événement de cette semaine est le sommet des banquiers centraux à Jackson Hole, qui commence demain et dont le point culminant sera les discours de la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, et du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, prévus pour vendredi.

A lire aussi  Selon Mme Lagarde, le PIB de l'UE pourrait augmenter de 10 % d'ici à 2050 si l'égalité entre les hommes et les femmes était assurée.

Dans ce contexte, les gains les plus importants ont été enregistrés par Solaria (+1,76%), Cellnex (+1,65%), Iberdrola (+1,59%), Telefónica (+1,58%), Colonial (+1,42%) et Naturgy (+1,40%).

A l’inverse, les plus fortes baisses ont été enregistrées par Sabadell (-1,40%), Repsol (-1,40%), Bankinter (-1,33%), Santander (-1,19%), CaixaBank (-1,18%) et Grifols (-1,09%).

Les autres principaux indices européens ont clôturé dans le vert, avec une progression de 0,68% à Londres, 0,24% à Milan, 0,15% à Francfort et 0,08% à Paris.

En revanche, le prix du baril de Brent, référence pour le Vieux Continent, a reculé de 0,89% à 83,27 dollars, tandis que le Texas s’est établi à 78,97 dollars, en baisse de 0,85%.

Sur le marché des changes, l’euro face au dollar est remonté à 1,0862 « billet vert », tandis que sur le marché de la dette, le taux d’intérêt exigé sur l’obligation espagnole à 10 ans s’est détendu à 3,536% et la prime de risque est tombée à 102 points de base.

Auteur/autrice