L’Ibex 35 est en hausse de 0,1 % sur la séance, dans l’attente de la réunion des banquiers centraux à Jackson Hole.

MADRID, 24 août (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 a clôturé avec une nouvelle progression de 0,10% à 9.324,7 points, bien qu’à certains moments de la séance il ait atteint les 9.400 points.

Les marchés sont aujourd’hui et demain attentifs au grand événement de cette semaine : le symposium des banquiers centraux à Jackson Hole, qui comprendra des interventions du président de la Réserve fédérale des États-Unis (Fed), Jerome Powell, et de la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde.

Bien que le leitmotiv choisi pour le symposium de Jackson Hole de cette année, le 46e depuis sa création, soit « les changements structurels dans l’économie mondiale », les marchés seront à l’affût de tout indice sur les prochaines décisions de taux des banques centrales des États-Unis et de la zone euro.

Parmi les faits marquants du jour figurent les résultats du fabricant américain de puces et de cartes graphiques Nvidia, qui a réalisé un bénéfice net de 6,188 milliards de dollars (5,691 milliards d’euros) au cours de son deuxième trimestre fiscal, clos en juillet, soit plus de neuf fois les bénéfices du même trimestre de l’année dernière (+843%) et trois fois ceux obtenus au cours de son premier trimestre fiscal. En outre, les recettes ont atteint 13 507 millions de dollars (12 427,8 millions d’euros), soit le double de celles de l’année précédente.

Par ailleurs, le Comité de politique monétaire de la Banque centrale de Turquie, dirigé par le gouverneur Hafize Gaye Erkan, a décidé d’augmenter le taux de référence de 17,5% à 25%, son plus haut niveau depuis 2004, a indiqué l’institution. En conséquence, la filiale turque de BBVA en Turquie, Garanti, a progressé de 10 % en bourse.

A lire aussi  Amancio Ortega recevra 2 217 millions de dividendes d'Inditex après avoir perçu 1 108,5 millions ce jeudi.

Ainsi, Aena a réévalué en fin de séance de 1,36%, suivie par BBVA (+1,33%), CaixaBank (+1,14%), Repsol (+0,95%), Mapfre (+0,90%), Unicaja Banco (+0,89%) et Bankinter (+0,81%).

En revanche, Logista a baissé de 1,60%, bien que la décote sur le dividende qui sera versé le 28 août ait pesé sur le cours de son action. En excluant cet effet, la société a gagné 0,41%.

Les principales baisses ont été Indra (-1,30%), Grifols (-1,29%), Meliá (-1,23%), Amadeus (-1,23%), Fluidra (-1,08%), IAG (-1,00%) et ArcelorMittal (-0,96%).

En revanche, les autres principaux indices européens ont clôturé en territoire négatif, avec Francfort en baisse de 0,68%, Milan en baisse de 0,57% et Paris en baisse de 0,44%. Seule Londres a progressé de 0,18% au cours de la séance.

Par ailleurs, le prix du baril de Brent, référence pour le Vieux Continent, a reculé de 0,16% à 83,10 dollars, tandis que le brut texan s’est établi à 78,80 dollars, en baisse de 0,10%.

Sur le marché des devises, l’euro face au dollar est tombé à 1,0826 « billet vert », tandis que sur le marché de la dette, le taux d’intérêt sur l’obligation espagnole à 10 ans a augmenté à 3,530% et la prime de risque s’est maintenue à 102 points de base.

Auteur/autrice