L’Ibex 35 perd 0,9 % à la clôture et tombe à 9 150 en raison du conflit au Moyen-Orient.

MADRID, 9 oct. (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 a perdu 0,91% au cours de la séance de lundi, clôturant à 9.151,3 points, au cours d’une journée marquée par le conflit entre Israël et le Mouvement de résistance islamique (Hamas).

Dans ce contexte, la Banque d’Israël a annoncé qu’elle mettrait en œuvre un programme de vente de devises étrangères à hauteur de 30 milliards de dollars (28,34 milliards d’euros) afin de modérer la volatilité du taux de change du shekel et de fournir les liquidités nécessaires au fonctionnement correct et continu des marchés.

Dans l’Ibex, le titre le plus touché par ce conflit est IAG, dont les actions ont chuté de 5,70% en raison de l’incertitude du conflit, qui a déjà conduit à l’annulation de vols par plusieurs compagnies aériennes.

Derrière, BBVA (-3,31%), Sabadell (-2,94%), Meliá (-2,86%), Santander (-2,69%), Grifols (-2,19%) et Amadeus (-2,12%). A la hausse, Repsol (+2,29%), Indra (+1,68%), Endesa (+1,33%), Acciona Energía (+1,30%) et Solaria (+1,27%).

En marge du conflit, il a été annoncé lundi que la production industrielle en Allemagne a baissé de 0,2% en août par rapport à juillet, où elle avait baissé de 0,6%, ce qui fait une série de quatre mois consécutifs de baisse.

Les principales bourses européennes ont clôturé en baisse, avec un recul de 0,67% à Francfort, 0,55% à Paris, 0,46% à Milan et 0,03% à Londres.

En revanche, le prix du baril de Brent, référence pour le Vieux Continent, a progressé de 3,77% à 87,79 dollars, tandis que le brut texan s’est établi à 86,10 dollars, en hausse de 3,99%.

A lire aussi  Erdogan est déterminé à faire baisser l'inflation, mais affirme qu'il n'a pas changé de position sur les taux d'intérêt

Sur le marché des changes, l’euro face au dollar s’établit à 1,0543 « billet vert », tandis que la prime de risque espagnole oscille autour de 112,1 points de base, le taux d’intérêt exigé pour l’obligation à 10 ans s’établissant à 3,913%.

Auteur/autrice