L’Ibex augmente de 0,5 % à l’ouverture et atteint 9 400 points dans l’attente de l’IPC américain.

MADRID, 10 août (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 a débuté la séance de jeudi avec un gain de 0,53%, ce qui a porté l’indice sélectif madrilène à 9.404,3 points, dans une journée marquée une fois de plus par les résultats des entreprises et, surtout, par les données de l’IPC américain, auxquelles les investisseurs seront très attentifs en raison de la dernière hausse des taux d’intérêt.

Sur le front macroéconomique en Europe, l’avant-dernière séance de la semaine verra la publication de l’IPC en Italie et au Portugal, ainsi que le Bulletin économique de la Banque centrale européenne (BCE), tandis que vendredi seront publiés le PIB britannique et les chiffres de l’inflation pour la France et l’Espagne.

Toujours aux États-Unis, les nouvelles demandes d’allocations chômage seront publiées.

En début de séance, les plus fortes hausses de l’Ibex 35 ont été enregistrées par Fluidra (+1,22%), Bankinter (+0,87%), Solaria (+0,86%), Banco Sabadell (+0,79%) et Amadeus (+0,76%), tandis qu’à l’opposé, la seule « lanterne rouge » a été Aena (-0,03%).

Les principales bourses européennes ont ouvert jeudi avec des signaux mitigés : Londres a cédé 0,08%, tandis que Paris, Milan et Francfort ont progressé respectivement de 0,86%, 0,7% et 0,37%.

A l’ouverture de la bourse, le prix du baril de Brent, référence pour le Vieux Continent, était en hausse de 0,14% à 87,67 dollars, tandis que le brut texan était à 84,47 dollars, en hausse de 0,08%.

Sur le marché des devises, l’euro face au dollar s’est établi à 1,1010 « billet vert », tandis que la prime de risque espagnole a oscillé autour de 105,3 points de base, le taux d’intérêt demandé sur l’obligation à 10 ans étant de 3,540%.

A lire aussi  L'Ibex 35 augmente de 0,5 % et regagne la barre des 9 200 à la mi-séance.

Auteur/autrice