L’industrie a réduit ses ventes de 5,3 % en juillet, ce qui en fait le quatrième mois consécutif de baisse.

MADRID, 21 Sep (CALPA PARIS) – Le chiffre d’affaires de l’industrie a diminué de 5,3% en juillet dernier par rapport au même mois de 2022, principalement en raison de la baisse des ventes d’énergie et de biens intermédiaires, qui ont chuté de 33,3% et 11,3%, respectivement, selon les données publiées jeudi par l’Institut national de la statistique (INE).

Avec la baisse du mois de juillet en glissement annuel, cela fait maintenant quatre mois que le chiffre d’affaires de l’industrie diminue, bien que la baisse de juillet soit moins prononcée que celle enregistrée le mois précédent (-7%).

Outre l’énergie et les biens intermédiaires, qui sont à l’origine des baisses du chiffre d’affaires de l’industrie, les ventes de biens de consommation durables ont également diminué (-9,2%), alors que les biens d’investissement (+9,6%) et les biens de consommation non durables (+6,5%) ont progressé.

Les branches dont les ventes ont le plus augmenté par rapport à juillet 2022 sont la fabrication de composants électroniques (+26,3%) et la fabrication de véhicules automobiles, remorques et semi-remorques (+24,4%), tandis que les plus fortes baisses de chiffre d’affaires d’une année sur l’autre ont été enregistrées par la cokéfaction et le raffinage du pétrole (-33,3%) et l’industrie chimique, à l’exception des préparations pour le nettoyage et le polissage, des parfums et des cosmétiques (-23,7%).

Corrigé de l’effet calendaire et de la saisonnalité, le chiffre d’affaires de l’industrie a baissé en juillet de 5,2% par rapport au même mois de l’année précédente, soit un taux supérieur de trois points et demi à celui du mois de juin.

A lire aussi  BBVA signale des problèmes d'accès à son site web et à son application

LES VENTES AUGMENTENT DE 0,8% SUR LE MOIS

En termes mensuels (juillet par rapport à juin) et en données corrigées des variations saisonnières et des effets de calendrier, l’industrie a augmenté ses ventes de 0,8%, contrairement à la baisse de 2,8% enregistrée le mois précédent.

Tous les secteurs ont affiché des taux de ventes mensuels positifs en juillet, à l’exception des biens de consommation durables, qui ont chuté de 2,7 %. Les plus fortes hausses ont été enregistrées par l’énergie (+9,8%) et les biens d’équipement (+2,9%), suivis par les biens de consommation non durables (+0,8%) et les biens intermédiaires (+0,3%).

Les activités qui ont le plus augmenté leurs ventes par rapport à juin dans les séries corrigées des variations saisonnières sont la cokéfaction et le raffinage du pétrole (+9,8%), la fabrication d’autres matériels de transport (+8,7%) et l’industrie du tabac (+7,7%), tandis que les plus fortes baisses mensuelles ont été enregistrées dans la réparation et l’installation de machines et d’équipements (-4%), la métallurgie (-4%) et les arts graphiques et la reproduction de supports enregistrés (-2,4%).

BAISSE DES VENTES DANS 12 COMMUNAUTÉS AUTONOMES

Le chiffre d’affaires industriel a augmenté en juillet dernier dans cinq communautés autonomes en glissement annuel, tandis qu’il a baissé dans 12 régions.

Les plus fortes hausses ont été enregistrées en Navarre (+30,7%), à La Rioja (+9,4%) et aux Canaries (+7%), tandis que les plus fortes baisses ont été observées dans les Asturies (-21%), en Murcie (-17,8%) et en Andalousie (-16%).

Auteur/autrice

A lire aussi  Le chômage tombera à 2 741 700 au troisième trimestre, soit 8 % de moins, selon Adecco.