L’IPC britannique revient à 8,7 %, mais le taux de base atteint son plus haut niveau depuis 1992

MADRID, Jun. 21 (CALPA PARIS) –

Le taux d’inflation britannique en glissement annuel s’est établi à 8,7% en mai, en ligne avec la hausse des prix enregistrée en avril, selon l’Office britannique des statistiques nationales (ONS) mercredi.

Au cinquième mois de 2023, la hausse en glissement annuel des prix des produits alimentaires et des boissons non alcoolisées a été de 18,3%, contre une hausse de 19% le mois précédent.

Ainsi, l’IPC sous-jacent, qui exclut la volatilité des prix de l’énergie, des denrées alimentaires, de l’alcool et du tabac, s’est accéléré en mai pour atteindre 7,1 %, soit trois dixièmes de plus qu’en avril et son niveau le plus élevé depuis mars 1992.

En termes mensuels, les prix ont enregistré une hausse de 0,7% au cours du cinquième mois de l’année, contre une hausse de 1,2% en avril.

Le Comité de politique monétaire de la Banque d’Angleterre se réunira demain, après avoir décidé lors de sa réunion précédente d’augmenter le taux d’intérêt de référence pour ses opérations de 25 points de base à 4,5 %, son niveau le plus élevé depuis l’automne 2008, prolongeant ainsi à douze réunions consécutives la séquence d’augmentation du prix de l’argent.

Auteur/autrice

A lire aussi  La Junte défend le secteur des fraises contre le rapport du Conseil de l'Europe et critique "les politiciens pour avoir créé le terreau".