L’IPC reste à 3,5 % en octobre, mais l’IPC de base s’est modéré de six dixièmes de point de pourcentage pour atteindre 5,2 %.

MADRID, 30 oct. (CALPA PARIS) –

L’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 0,3 % en octobre par rapport au mois précédent et a maintenu son taux annuel inchangé à 3,5 %, en raison du fait que la hausse des prix de l’électricité a été compensée par la baisse des prix des carburants et par une hausse moins  » intense  » des prix des denrées alimentaires par rapport à celle enregistrée un an plus tôt.

Avec la stagnation de son taux en glissement annuel en octobre, l’inflation met fin à trois mois consécutifs de hausse après avoir augmenté de quatre, trois et neuf dixièmes en juillet, août et septembre, respectivement, selon les données avancées publiées lundi par l’Institut national de la statistique (INE).

Malgré tout, l’IPC en glissement annuel reste à son plus haut niveau depuis avril dernier, lorsqu’il a atteint 4,1 %.

Le ministère des Affaires économiques et de la Transformation numérique a souligné que l’inflation globale est restée stable à 3,5 % en octobre « en raison de la meilleure performance de l’alimentation et de la baisse des carburants », qui ont compensé l’effet de base dérivé de la forte baisse de l’électricité en octobre 2022.

« L’Espagne consolide sa position comme l’une des principales économies de la zone euro, avec l’inflation la plus faible et la croissance la plus élevée de la zone euro dans son ensemble. Les mesures de politique économique adoptées par le gouvernement favorisent la compétitivité des entreprises espagnoles, qui gagnent des parts de marché et augmentent le pouvoir d’achat des salaires », a-t-il ajouté.

A lire aussi  Vox propose d'abaisser à 4 % la TVA sur l'achat d'un premier logement.

L’INE inclut dans les données anticipées de l’IPC une estimation de l’inflation de base (sans les produits alimentaires non transformés ni les produits énergétiques), qui en octobre a chuté de six dixièmes pour atteindre 5,2 %, un taux supérieur de 1,7 point à celui de l’IPC général et le plus bas depuis mai 2022, lorsqu’il s’élevait à 4,9 %.

L’IPC AUGMENTE DE 0,3% SUR LE MOIS

En termes mensuels (octobre sur septembre), l’IPC a enregistré une hausse de 0,3 %, soit un dixième de point de pourcentage de plus que le mois précédent.

Avec cette hausse, l’inflation augmente pour le cinquième mois consécutif.

Au dixième mois de l’année 2023, l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) s’est établi à 3,5 % en glissement annuel, soit deux dixièmes de point de pourcentage de plus que le taux enregistré le mois précédent.

La variation mensuelle estimée de l’IPCH était de 0,3 %.

L’INE publiera les données définitives de l’IPC pour le mois d’octobre le 14 novembre.

Auteur/autrice