L’USO appelle à un rassemblement au siège d’Iberia pour « aucune déclaration » sur son plan après l’appel d’offres de manutention.

MADRID, 20 oct. (CALPA PARIS) –

L’USO-Sector Aéreo a appelé à un rassemblement devant le siège d’Iberia le jeudi 26 octobre suite à l’attribution des licences de manutention et au manque d’information de la part de la compagnie aérienne sur les prochaines étapes.

Le syndicat rappelle qu’Iberia a perdu la licence d’exploitation dans huit aéroports, ce qui signifie que des milliers de travailleurs seront subrogés à d’autres compagnies adjudicataires.

L’USO reproche à Iberia de « ne pas s’être encore prononcée sur son projet futur » et sur la question de savoir si elle reprendra la structure issue de l’appel d’offres, si elle demandera l’autorisation de l’auto-assistance du groupe, ce qui impliquerait le maintien de plus de 70% des effectifs dans les aéroports où elle a perdu la licence, ou si elle explorera des solutions par le biais de joint-ventures, comme cela s’est produit il y a 15 ans à Barcelone. Pour toutes ces raisons, il existe une « méfiance » des travailleurs quant à leur avenir.

Aena a rencontré la semaine dernière les entreprises adjudicataires de la manutention pour leur rappeler l’obligation de respecter la convention collective face à la menace de grève des syndicats, qui considèrent que les offres conduisent à une réduction des conditions des travailleurs.

Auteur/autrice

A lire aussi  Le prix moyen des logements libres établit un record depuis 2010 après avoir augmenté de 3,1 % au premier trimestre