M. Calviño regrette le décès d’Ángel Torres, un « grand économiste doté d’un sens profond du service public ».

MADRID, 20 août (CALPA PARIS) –

La première vice-présidente et ministre par intérim de l’Économie et de la Transformation numérique, Nadia Calviño, a regretté  » profondément  » le décès du vice-président de la Commission nationale des marchés et de la concurrence (CNMC), Ángel Torres, qui était  » un grand économiste doté d’un profond sens du service public « .

« Je regrette profondément la perte d’Ángel Torres, une excellente personne et un grand économiste avec un sens profond du service public, comme il l’a démontré au cours de sa longue carrière professionnelle. Toute mon affection et mes encouragements à sa famille », a écrit M. Calviño sur le réseau social X.

Torres, qui avait été nommé vice-président de la CNMC en juin 2020, est décédé samedi 19 août à l’âge de 70 ans. La CNMC a souligné que durant les trois années de son mandat, l’institution « a eu le privilège de bénéficier de sa grande catégorie professionnelle, de sa formation technique inégalée, de sa capacité à rassembler les positions et de sa vocation inégalée pour le service public ».

Auteur/autrice

A lire aussi  Indra renouvelle sa certification ISO 31000 et consolide sa culture de gestion des risques