Nokia fournira à Virgin Media O2 (Telefonica et Liberty) des équipements RAN 5G au Royaume-Uni pour les trois prochaines années

MADRID, Jun. 19 (CALPA PARIS) –

Nokia a conclu un accord avec Virgin Media O2, la filiale commune de Telefónica et Liberty Global, pour la fourniture d’équipements de réseau d’accès radio (RAN) 5G au cours des trois prochaines années au Royaume-Uni, a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

Virgin Media O2 (VMO2) investira dans des réseaux 2G, 3G, 4G et 5G dans la région sud du Royaume-Uni, y compris Londres, tandis que Nokia fournira des équipements radio et des antennes « à la pointe de la technologie ».

« Cela permettra d’améliorer les performances de la 5G pour les clients de Virgin Media O2, tout en augmentant l’efficacité énergétique. L’équipement consomme 30 % d’énergie en moins et permet une réduction de 40 % du poids et du volume, ce qui contribue à minimiser l’impact sur l’infrastructure et à accélérer le déploiement du réseau », a déclaré Nokia.

La société finlandaise fournira également à VMO2 sa solution « Single RAN », qui permet à une station d’utiliser simultanément les technologies 5G, 4G, 3G et 2G, ce qui, selon Nokia, aidera l’opérateur à accélérer le déploiement de sa couverture 5G.

« Virgin Media O2 utilisera également le système de gestion de réseau ‘NetAct’ de Nokia (…) pour améliorer la surveillance et la gestion du réseau. Nokia fournira également des services de conception et de mise en œuvre numérique, ainsi que des services d’optimisation et de support technique », a ajouté la société finlandaise.

« Nous continuons à investir dans la mise à niveau de notre réseau et l’extension de nos réseaux 4G et 5G aux clients à travers le pays. Cela permet d’offrir des expériences connectées supérieures et de soutenir la transformation numérique du Royaume-Uni qui stimulera la croissance à long terme », a déclaré Jeanie York, directrice de la technologie de VMO2.

A lire aussi  La CJUE rejette le recours de l'Espagne contre la correction de 5 millions d'euros prévue par Bruxelles pour l'aide aux bovins

Selon elle, l’accord avec Nokia permettra à l’entreprise d’offrir la 5G avec des vitesses plus élevées et de s’assurer que l’opérateur sera prêt à faire face à la croissance de la demande de réseau attendue dans les années à venir.

Auteur/autrice