OHLA réduit ses pertes au premier trimestre de 35% à 7,8 millions d’euros et augmente son Ebitda de 40%.

Les ventes du groupe se sont élevées à 637,5 millions d’euros, soit une augmentation de 16%, dont 76,1% à l’étranger.

MADRID, 25 (CALPA PARIS)

OHLA a enregistré une perte nette de 7,8 millions d’euros au premier trimestre de l’année, un chiffre inférieur de 35 % au résultat négatif de 12 millions d’euros obtenu au cours de la même période de 2022, a informé jeudi la Commission nationale du marché des valeurs (CNMV).

Des sources du groupe ont expliqué à Europa Press que les résultats du premier trimestre sont conformes à la consolidation des marges et des ventes prévue par la société et ont attribué la réduction des pertes à la croissance de l’activité, à l’amélioration des marges et au contrôle des coûts réalisé par OHLA.

Le groupe d’infrastructure a expliqué que ses informations financières pour le premier trimestre considèrent l’activité Services comme une activité abandonnée suite à sa décision de céder cette branche d’activité, comme annoncé en février dernier. Selon des sources du groupe, la cession devrait être achevée cette année.

L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) d’OHLA s’est amélioré de 39,9 % entre janvier et mars par rapport à la même période en 2022, pour atteindre 20 millions d’euros, tandis que son excédent net d’exploitation (Ebit) a chuté de 64,8 % pour s’établir à 6,3 millions d’euros.

Les ventes du groupe se sont élevées à 637,5 millions d’euros au cours des trois premiers mois de l’année, soit 16% de plus que celles enregistrées entre janvier et mars 2022.

Sur le total des ventes, 76,1 % proviennent de l’activité de l’OHLA à l’étranger. Plus précisément, par zone géographique, l’Europe a représenté 44,3 % des ventes de l’entreprise ; l’Amérique du Nord, 38 % ; l’Espagne, 23,9 % du chiffre d’affaires et l’Amérique latine, 17,4 %.

A lire aussi  Le gouvernement encourage la création d'une stratégie européenne sur les start-ups et l'harmonisation de l'esprit d'entreprise.

OHLA souligne que les résultats du premier trimestre mettent en évidence la progression de l’activité et confirment « la bonne tendance » de la marge d’Ebitda sur les ventes qui, dans le cas de la division construction, a atteint 4,5 % au premier trimestre. La marge d’Ebitda du groupe était supérieure à 3 % à la fin du mois de mars.

OHLA a terminé le premier trimestre 2023 avec une position de liquidité de recours de 581,1 millions d’euros et une dette nette négative de 122,5 millions d’euros, c’est-à-dire une position de trésorerie supérieure à la dette.

CONTRATS ET PORTEFEUILLE DE PROJETS

Le total des commandes à court terme de l’OHLA s’élevait à 598,3 millions d’euros au mois de mars, soit un niveau similaire à celui des commandes pro forma pour la même période en 2022.

Le portefeuille total du groupe à la fin du premier trimestre s’élevait à 6 381,1 millions d’euros, un chiffre « très similaire » au portefeuille pro forma à la fin de 2022, selon la société.

L’un des principaux objectifs du groupe est de réduire son endettement. Plus précisément, son objectif à moyen terme est de réduire la dette financière brute à moins de 2,5x l’EBITDA, en poursuivant le plan de désinvestissement de la société.

Dans le cadre de sa stratégie de réduction de l’endettement, OHLA a formalisé le 20 février un nouveau rachat partiel du montant nominal des obligations pour un montant de 33,5 millions, après avoir reçu les fonds provenant des collectes différées du projet « Old War Office ».

À la fin du mois de mars, l’OHLA disposait d’une position de liquidité de recours de 581,1 millions d’euros. La gestion, le contrôle et le suivi du fonds de roulement restent une « priorité » pour le groupe.

A lire aussi  Plus d'un million d'employés utilisent "Smart Workplace", le service de Telefónica Empresas.

LE CHIFFRE D’AFFAIRES DE LA CONSTRUCTION EN HAUSSE DE 14,9%.

Le chiffre d’affaires de la division construction d’OHLA a atteint 602,2 millions d’euros au cours de l’année qui s’est achevée en mars, soit une hausse de 14,9 % par rapport à la même période de 2022, grâce à l’exécution des commandes plus importantes obtenues aux États-Unis et en Europe.

Les ventes de l’activité de construction, dont 79,5% sont réalisées à l’étranger, ont représenté 94,5% des ventes totales du groupe. L’Ebitda de cette division a progressé de 17,9% au premier trimestre à 27 millions d’euros.

La division industrielle d’OHLA a pour sa part enregistré un chiffre d’affaires de 28,3 millions d’euros au cours des trois premiers mois de l’année grâce à des projets renouvelables.

Auteur/autrice