Puig prévoit son introduction en bourse pour 2024

Engage JP Morgan et Goldman Sachs pour l’opération.

MADRID, Sep 14 (CALPA PARIS) –

La société de parfums, de mode et de maquillage Puig, propriétaire de marques telles que Carolina Herrera et Paco Rabanne, prévoit son introduction en bourse pour 2024 avec une valorisation estimée à 8 000 millions d’euros, même si tout dépendra de la situation du marché à ce moment-là, ont indiqué des sources du marché à Europa Press.

Plus précisément, selon « Expansión », l’entreprise a engagé les services de Goldman Sachs et JP Morgan en tant que coordinateurs mondiaux pour son entrée en bourse.

Le journal explique que l’engagement de ces banques d’investissement intervient quatre mois après que le groupe familial a réorganisé sa structure d’entreprise pour regrouper toutes ses activités au sein d’une société anonyme (Puig Brands SA). La société mère était auparavant Puig SL et ce type de société ne peut pas être cotée en bourse.

Selon « Expansión », il serait logique que la portée du placement se situe entre 25 et 49% du capital, le minimum qui, en règle générale, est exigé par la Commission nationale du marché des valeurs (CNMV) pour les entreprises qui veulent entrer en bourse et le maximum possible pour que la famille Puig conserve le contrôle du groupe.

La société, qui possède également la marque Jean Paul Gaultier, a refusé de commenter l’affaire.

Puig a clôturé l’exercice 2022 avec un bénéfice net de 400 millions d’euros, en hausse de 71% par rapport à 2021, et des revenus nets de 3,62 milliards d’euros, en hausse de 40%.

A lire aussi  L'appel téléphonique commercial de la banque est la méthode publicitaire la plus ennuyeuse pour 60 % des Espagnols.

La société a également réalisé un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 638 millions d’euros, en hausse de 37 % par rapport à 2021, et a enregistré ses meilleurs résultats à ce jour en 2022 pour la deuxième année consécutive.

Auteur/autrice