Renfe décerne à la startup Urban Air le défi du transport écologique d’une valeur de 50 000 euros

MADRID, 28 oct. (CALPA PARIS) –

Renfe a décerné à la startup Urban Air Purifier le défi Transport écologique du Vème appel à propositions TrenLab, avec 50 000 euros pour le développement du projet pilote présenté, comme l’a rapporté samedi un communiqué.

Urban Air Purifier, entreprise basée à Barcelone, possède un portefeuille d’environ 100 clients dans sept pays et un volume d’installations de plus de 400 unités. Elle est spécialisée dans la résolution des problèmes environnementaux liés à l’air, en particulier dans les zones urbaines à forte densité de population.

Renfe explique que la technologie de cette startup, développée et fabriquée en Espagne, est basée sur un système d’aspiration qui améliore « significativement » la qualité de l’air dans les gares et les quais, « rendant le voyage plus agréable et plus sain pour les passagers et plus durable pour l’environnement ».

Le dispositif, de la taille d’un distributeur automatique, offre un « haut niveau d’efficacité » dans la purification de l’air et une « meilleure efficacité énergétique ». Il y parvient grâce à la dynamique des fluides qui aspire et capture avec une « grande puissance » les particules en suspension dans l’air résultant du frottement des caténaires, des roues, des freins ou des gaz polluants.

Une fois traité par le système dans les différentes étapes de filtration et de purification, l’air est propulsé à haute pression, atteignant une distance comprise entre 25 et 40 mètres, ce qui permet de renouveler complètement l’air sur les quais, les vestibules et les échangeurs.

Chacun de ces appareils, dotés d’un écran numérique permettant de projeter des contenus et d’afficher des données sur la qualité de l’air en temps réel, purifie l’air de l’équivalent de 1 100 arbres.

A lire aussi  Naturgy gagne 2,7 % en bourse après l'annonce d'une augmentation de son dividende

De plus, leurs capteurs permettent d’identifier « à tout moment » la qualité de l’air afin d’augmenter ou de diminuer la puissance des ventilateurs, selon l’opérateur ferroviaire.

PROGRAMME D’ACCÉLÉRATION

Renfe explique que les startups sélectionnées pour participer au Vème appel TrenLab auront accès à un programme d’accélération personnalisé et disposeront d’une somme pouvant aller jusqu’à 50 000 euros pour développer un pilote de leur projet. Elles auront également accès à des investisseurs et feront partie de l’écosystème TrenLab, où elles seront conseillées pendant six mois par divers experts, en contact direct avec les domaines d’activité et les entreprises du groupe Renfe.

Avec ce prix, le processus de résolution des défis de la cinquième édition du programme d’accélération de Renfe commence. Pour cet appel, en plus du défi du transport écologique, les startups ont été présentées avec des solutions pour les défis du Metaverse dans la mobilité, de la numérisation des systèmes de sécurité, de la formation avec la réalité virtuelle, de l’industrie 5.0 et de l’optimisation de la flotte.

Auteur/autrice