Rétablissement des trains à grande vitesse entre Madrid, Valence et Murcie

Elle souligne la succession de quatre incidents vendredi matin, sur le même tronçon et en un peu plus de trois heures.

MADRID, 14 oct. (CALPA PARIS) –

La circulation des trains à grande vitesse reliant Madrid, la Communauté valencienne et la Région de Murcie a été rétablie ce samedi à 6 heures, après la panne survenue hier qui a privé de tension un tronçon de voie dans la province de Cuenca, ce qui a entraîné l’interruption de l’ensemble du service, provoquant l’arrêt de certains trains remplis de passagers pendant des heures.

Adif a communiqué dans une note que la circulation a été rétablie sur les deux voies une fois que les travaux de réparation d’un élément de son système électrique, la caténaire, ont été achevés dans les environs de Monteagudo de las Salinas (Cuenca). L’entité publique a indiqué qu’elle analysait les causes des différents incidents.

Elle a indiqué que la coïncidence de quatre incidents sur le même tronçon, indépendants les uns des autres et dans un intervalle d’un peu plus de trois heures, a provoqué la suspension du trafic entre la municipalité de Monteagudo de las Salinas et la Bifurcación Albacete.

La suspension a affecté tous les services des trois opérateurs ferroviaires sur la ligne Madrid-Comunitat Valenciana et Région de Murcie. « Si ces incidents ne s’étaient pas produits, il aurait été possible de maintenir la circulation des trains sur la ligne », précise-t-il.

INTENSIFICATION DES TRAVAUX DURANT LA NUIT

Les équipes de maintenance d’Adif travaillent à la reprise du service des trains depuis l’enregistrement des incidents et en coordination avec les compagnies ferroviaires, qui ont retiré hier les trains arrêtés sur le tronçon concerné, ajoute-t-il.

A lire aussi  Corporación Financiera Alba prend une participation de 3 % dans Inmobiliaria Colonial

Ces travaux ont été accélérés à partir de 22 heures vendredi, lorsque les voies étaient totalement libres de trains, et ont été complétés par la révision des éléments qui composent l’infrastructure ferroviaire.

Adif souligne que pendant la réparation des incidents, un dispositif d’information a été déployé dans les gares qui longent cette ligne à grande vitesse pour les passagers concernés.

Elle précise également que la gare de Madrid-Chamartín Clara Campoamor a été ouverte pendant la nuit pour accueillir les voyageurs et qu’à la gare de Madrid-Puerta de Atocha Almudena Grandes, une salle a été aménagée pour les personnes arrivant d’Albacete par le réseau conventionnel, en plus de la prolongation des horaires d’ouverture de certains restaurants de la gare de Chamartín.

LES INCIDENTS, L’UN APRÈS L’AUTRE

Dans sa note, Adif précise que le premier incident s’est produit vendredi à 8h19, lorsqu’un train s’est arrêté au signal d’entrée de Monteagudo de las Salinas. Une minute plus tard, un incident de déviation a été détecté au même endroit.

Un autre incident s’est produit à 08h47 en raison d’un manque de tension électrique dû à une panne de plusieurs travées de caténaires sur la voie 1 entre Monteagudo et Bifurcación Albacete, circonstance qui a obligé le train à circuler sur une seule voie (voie 2) sur ce tronçon.

À 11 h 56, un nouvel incident dans le système d’électrification (pantographe/caténaire) a entraîné la suspension du trafic sur les deux voies de ce même tronçon de la ligne Madrid-Comunitat Valenciana et Région de Murcie.

Le pantographe, selon Adif, est le dispositif situé sur le train qui transmet l’énergie électrique de la caténaire, qui est la ligne aérienne d’alimentation électrique qui fournit l’énergie électrique aux trains.

A lire aussi  L'Euribor reprend son souffle en août, tombant à 4,07 %, sa première baisse en 20 mois

Auteur/autrice