Santander se prépare à émettre deux titres de créance de premier rang non privilégiés

MADRID, 11 octobre (CALPA PARIS) –

Banco Santander a fait appel aux marchés aujourd’hui pour émettre deux obligations de premier rang non préférées, dans le but de couvrir en partie ses plans de financement à court terme, ont indiqué des sources financières à Europa Press.

Le montant final de l’émission dépendra de l’appétit du marché, car la banque et ses souscripteurs sont en train de constituer le carnet d’ordres.

Il s’agit de la première émission de dette senior non préférée de Santander depuis le début de l’année et il s’agira d’une dette éligible dans le cadre du « coussin anti-crise » de la banque, l’exigence minimale de fonds propres et de passifs éligibles (MREL).

La première émission aura une échéance de quatre ans et ne pourra être remboursée avant la troisième année de vie de l’obligation. Le prix initial est estimé par le marché à environ mid-swap plus un spread de 115 points de base.

L’autre émission aura une échéance de huit ans et, dans ce cas, le prix est estimé à mid-swap plus un spread de 150 ou 155 points de base.

Les émissions sont destinées aux investisseurs professionnels et les coupures seront de 100 000 en 100 000 euros. Santander agit en tant que coordinateur global, tandis que les souscripteurs sont ING, Natixis, NatWest, Nomura, Société Générale et UniCredit.

Auteur/autrice

A lire aussi  La société immobilière suédoise Fastpartner s'effondre après la rétrogradation de Moody's au rang de société de pacotille