Selon Infoempleo et Adecco, seulement 1,89 % des offres d’emploi requièrent un diplôme de troisième cycle.

MADRID, 4 oct. (CALPA PARIS) –

Seulement 1,89 % des offres d’emploi en Espagne exigent un diplôme de troisième cycle, un chiffre en hausse de 0,25 point par rapport à l’année précédente et qui contraste avec le taux d’emploi des diplômés de troisième cycle, qui atteint 87,3 % en Espagne, selon un rapport d’Infoempleo et d’Adecco.

Bien que les études de troisième cycle ne soient pas obligatoires pour postuler à un emploi en Espagne, le rapport souligne qu’elles constituent un élément différenciateur de l’employabilité d’un candidat.

Pour la deuxième année consécutive, l’audit est le secteur qui demande le plus de candidats ayant une formation de troisième cycle dans ses offres d’emploi (22,39 %), suivi par le secteur des relations publiques (16,67 %), qui s’est hissé à la deuxième place après avoir connu une augmentation de plus de 11 points.

En revanche, le secteur de la qualité et de l’environnement, qui occupait la deuxième place l’année dernière, a connu la plus forte baisse de la demande de diplômes de troisième cycle (-2,51 points à 6,13 %), de même que le secteur du multimédia (-2 points à 3,70 %).

La catégorie professionnelle des managers représente 13,50% des offres demandant des candidats ayant une formation postgraduée et, au sein de cette catégorie, une formation postgraduée est demandée dans 100% des offres visant les postes de directeur des investissements et de directeur du conseil juridique.

Ce type de formation est également demandé dans les offres pour les postes de directeur de la stratégie commerciale (64,29%), de directeur du centre d’éducation (60%) et de directeur de la logistique (40%).

A lire aussi  Le prix de l'électricité baissera de 25,85 % ce dimanche, pour atteindre 72,82 euros/MWh.

Dans la catégorie des cadres moyens, cette qualification est requise pour postuler aux postes de superviseur d’installations industrielles, de gestionnaire de données, de consultant principal en informatique et de consultant principal en informatique. Un diplôme de master est requis pour tous les postes vacants.

En ce qui concerne les profils techniques, un diplôme de troisième cycle est requis pour tous les postes vacants de psychopédagogue, de programmeur ABAP, de technicien en génie maritime et de microbiologiste.

Selon ce rapport, les îles Canaries sont la communauté autonome qui a connu la plus forte augmentation d’offres d’emploi exigeant un diplôme de troisième cycle (7,72 % des postes vacants), dépassées seulement par les villes autonomes de Melilla (9,73 %) et de Ceuta (8,91 %). La deuxième place du classement régional est occupée par l’Estrémadure (6,17 %).

Auteur/autrice