Selon Mme Lagarde, le PIB de l’UE pourrait augmenter de 10 % d’ici à 2050 si l’égalité entre les hommes et les femmes était assurée.

MADRID, 7 juil. (CALPA PARIS) –

L’économie de l’Union européenne pourrait croître de 10 % d’ici 2050 si l’égalité totale entre les hommes et les femmes était atteinte, a déclaré Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne (BCE), vendredi lors de la conférence « Les Rencontres économiques » à Aix-en-Provence.

« Nous verrions une croissance du produit intérieur brut d’environ 10% d’ici 2050, et cela signifierait une réévaluation de nos économies simplement par l’apport d’une plus grande richesse, de nouvelles activités », a expliqué Mme Lagarde.

Dans ce sens, la directrice de la BCE a déclaré que si les femmes avaient le même accès au marché du travail que les hommes, le club européen compterait 10 millions de travailleurs en plus.

D’autre part, Mme Lagarde a encouragé les filles à s’intéresser à des secteurs économiques traditionnellement dominés par les hommes, tels que l’économie. « Les spécialisations macroéconomiques et financières sont généralement dominées par les hommes et comptent très peu de femmes », a-t-elle déclaré, ajoutant que cette situation était similaire à la sous-représentation des femmes dans les sciences.

Toutefois, elle a rappelé que le nombre de femmes occupant des postes à responsabilité au sein de la BCE a doublé, et elle espère qu’il atteindra 40 % d’ici 2026, car c’est l’objectif que l’institut d’émission s’est « auto-imposé ».

Auteur/autrice

A lire aussi  Selon Idealo, près de la moitié des Espagnols hésitent à utiliser leur carte de crédit pour des achats en ligne.