Siemens triple son bénéfice de janvier à mars et relève ses prévisions pour l’ensemble de l’année

MADRID, le 17 mai (CALPA PARIS) –

Le groupe allemand d’ingénierie Siemens a obtenu un bénéfice net attribuable de 3,477 milliards d’euros entre janvier et mars, deuxième trimestre fiscal de l’entreprise, ce qui représente plus de trois fois les 1,034 milliards d’euros de la même période de l’année précédente, selon la multinationale, qui a revu à la hausse ses prévisions annuelles.

Siemens a déclaré que son bénéfice du deuxième trimestre fiscal reflétait l’impact favorable de l’annulation de la dépréciation de la participation de Siemens dans Siemens Energy, qui s’est traduite par un gain non imposable de 1,6 milliard d’euros.

Le chiffre d’affaires de la société allemande entre janvier et mars 2023 a atteint 19,416 milliards d’euros, soit 13,9% de plus que le chiffre d’affaires enregistré au deuxième trimestre de l’exercice précédent, tandis que les commandes reçues ont augmenté de 12,7% en glissement annuel pour atteindre 23,638 milliards d’euros.

Plus précisément, l’activité numérique de Siemens a augmenté ses revenus de 21% à 5,537 milliards, tandis que l’activité d’infrastructure intelligente a affiché des revenus de 4,908 milliards, également en hausse de 22%. Dans le même temps, l’activité mobilité de Siemens a augmenté son chiffre d’affaires de 25 % à 2 666 millions, tandis que l’unité de technologie médicale a gagné 5 345 millions, en baisse de 2 %.

Ainsi, au cours du premier semestre de l’exercice fiscal de Siemens, la société allemande a obtenu un bénéfice net attribuable de 4,953 milliards d’euros, soit 85 % de plus qu’au cours de la même période de l’année précédente, tandis que le chiffre d’affaires a augmenté de 12 % pour atteindre 37,486 milliards d’euros et que les commandes reçues ont augmenté de 2 % pour atteindre 46,258 milliards.

A lire aussi  Selon Deloitte, les perspectives économiques des directeurs financiers européens s'améliorent après une année d'incertitude

Pour l’ensemble de l’année, la multinationale s’attend à ce que la croissance du chiffre d’affaires comparable, net de l’effet de change, se situe entre 9 % et 11 %, contre 7 % à 10 % précédemment.

Pour la division numérique, Siemens s’attend à une croissance du chiffre d’affaires comparable de 17% à 20%, contre 12% à 15% précédemment, avec une marge bénéficiaire de 22,5% à 23,5%, contre 20% à 22% précédemment.

Dans le domaine de l’infrastructure intelligente, il s’attend maintenant à une croissance des revenus de 14% à 16%, alors qu’il prévoyait auparavant une croissance de 9% à 12%, avec une marge bénéficiaire de 14,5% à 15,5%. Dans le domaine de la mobilité, elle s’attend maintenant à une croissance du chiffre d’affaires de 10 % à 12 %, contre 6 % à 9 % prévus précédemment, tout en maintenant une marge bénéficiaire attendue de 8 % à 10 %.

« Siemens poursuit ses excellentes performances, atteignant plusieurs records, notamment des augmentations impressionnantes des marges et des bénéfices records pour Digital Industries et Smart Infrastructure, ainsi qu’un nouveau carnet de commandes record », a déclaré Roland Busch, président et CEO de Siemens.

Auteur/autrice