Telefónica émet avec succès un hybride vert pour 750 millions d’euros

MADRID, 30 août (CALPA PARIS) –

Telefónica Europe, la filiale néerlandaise de Telefónica, a finalisé mercredi avec succès le prix et les termes et conditions d’une émission d’obligations perpétuelles subordonnées, avec la garantie subordonnée de Telefónica, pour un montant nominal de 750 millions d’euros, avec la contrepartie additionnelle du vert et avec une date de remboursement de huit ans.

Comme la société en a informé la Commission espagnole des valeurs mobilières et des changes (CNMV), le prix d’émission des obligations a été fixé à 100 % de leur valeur nominale.

La base d’investisseurs très diversifiée était principalement composée d’investisseurs internationaux, représentant plus de 95 % du total. Ainsi, la société a réussi à améliorer significativement les conditions pour fixer le coût final à 6,75%, à partir d’un coupon initial de 7,125%, ce qui représente une réduction de près de 40 points de base.

Les obligations porteront intérêt à un taux fixe de 6,75 % par an jusqu’au 7 septembre 2031 (non inclus). Par la suite, l’émission portera intérêt à un taux fixe égal au taux de swap à huit ans applicable majoré d’une marge de 3,615 % par an jusqu’au 7 septembre 2033 (non inclus) ; 3,865 % par an du 7 septembre 2033 (inclus) au 7 septembre 2051 (non inclus) ; et 4,615 % par an à partir du 7 septembre 2051 (inclus). Les intérêts sont payables par annuités à terme échu à partir du 7 septembre 2024.

MONTANT NOMINAL UNITAIRE DE EUR 100 000

Les obligations auront un montant nominal unitaire de 100 000 euros et seront de nature perpétuelle, bien qu’elles soient remboursables au gré de Telefónica à certaines dates et à tout moment en cas de survenance de certains événements prévus dans les termes et conditions des obligations.

A lire aussi  M. de Guindos prévoit que la baisse de l'inflation "ne sera pas aussi intense" et anticipe une stagnation économique.

En outre, les billets peuvent être remboursés à tout moment au prix de remboursement qui sera calculé conformément aux conditions générales des billets. Telefónica Europe peut différer le paiement des intérêts courus sur les billets, à sa seule discrétion (l’intérêt différé), sans avoir à payer d’intérêts.
ceci ne constitue pas un cas de défaut.

Les intérêts différés porteront à leur tour intérêt et seront payables au choix de Telefónica à tout moment ou obligatoirement dans certains cas prévus par les conditions de l’émission.

L’émission sera régie par le droit anglais et devrait être cotée et négociée sur le Global Exchange Market (GEM), le système multilatéral de négociation de l’Irish Stock Exchange. Elle s’adressera exclusivement aux clients professionnels et aux contreparties éligibles.

La souscription et le décaissement des Titres auront lieu à la Date de clôture, qui devrait avoir lieu le ou vers le 7 septembre 2023, sous réserve de la signature du Contrat de prise ferme avec les Chefs de file de l’émission et de tous les autres accords relatifs à l’émission et de la satisfaction des conditions énoncées à cet effet dans le Contrat de prise ferme.

Un montant équivalent au produit net de cette émission sera affecté au financement de nouveaux projets ou au refinancement de projets existants soumis à des critères d’éligibilité spécifiques, tels que détaillés dans le cadre de financement durable de Telefónica.

OFFRE DE RACHAT HYBRIDE

Telefónica a également lancé ce mercredi une offre de rachat de l’hybride avec une date de remboursement en mars 2024, qui restera ouverte jusqu’au 5 septembre. La clôture de la transaction est prévue pour le 8 septembre.

A lire aussi  Duro Felguera augmente de plus de 7% en bourse après avoir reçu un prêt de 30 millions de la part de ses actionnaires mexicains.

Les deux transactions sont conformes à la stratégie de gestion proactive de la base de capital hybride de la société, renforçant sa position en tant qu’émetteur principal de financement ESG dans le secteur mondial des télécommunications.

En outre, l’hybride vert permet de progresser vers l’objectif selon lequel entre 30 et 35 % de l’activité de financement d’ici 2024 devrait répondre à des critères durables. À la fin du mois de juin, Telefónica avait couvert les échéances des trois prochaines années, avec une échéance moyenne de 12,4 ans et 80 % à des taux fixes. Elle dispose également d’une position de liquidité confortable de plus de 20 000 millions d’euros.

Auteur/autrice