Telefónica vend 64 % de ses activités péruviennes dans le domaine de la fibre optique à KKR et Entel et réduit sa dette de 200 millions d’euros

KKR va créer une nouvelle société de vente en gros de fibre optique, appelée On Net, qui combinera les réseaux de PangeaCo, Telefónica et Entel au Pérou.

MADRID, 7 (CALPA PARIS)

Telefónica Hispanoamérica a vendu 64% de PangeaCo – la filiale par laquelle elle gère ses activités de fibre optique au Pérou – à KKR et Entel Peru, une opération qui permet au groupe Telefónica de réduire sa dette nette d’environ 200 millions d’euros, a indiqué l’entreprise dans un communiqué envoyé à la Commission nationale espagnole du marché des valeurs (CNMV).

Plus précisément, KKR prendra 54 % des activités de fibre optique de Telefónica au Pérou, tandis qu’Entel en prendra 10 % et que l’opérateur dirigé par José María Álvarez-Pallete conservera les 36 % restants.

Dans le cadre de la transaction, Telefónica del Perú et Entel vendront à PangeaCo certains actifs de leur infrastructure de fibre optique jusqu’au domicile, tandis qu’une série de contrats seront signés, notamment pour la fourniture de services de connectivité en gros avec Telefónica del Perú et Entel Perú.

Selon l’opérateur, lorsque cette transaction sera finalisée, la dette financière nette du groupe Telefónica sera réduite d’environ 200 millions d’euros. En outre, il recevra « certains paiements variables » au cours des quatre prochaines années.

KKR VA CRÉER UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ

Dans ce contexte, KKR va créer et contrôler une nouvelle société de vente en gros de fibre optique au Pérou – qui s’appellera On Net Fibra de Perú – qui combinera les réseaux de fibre optique de PangeaCo, Telefónica del Perú et Entel Perú et « donnera pour la première fois le droit d’utiliser le réseau à tous les fournisseurs d’accès à Internet » dans le pays, a déclaré le fonds dans un communiqué.

A lire aussi  Le prix de l'électricité chute de 76% samedi, à 6,45 euros/MWh, et marquera plusieurs heures à 0 euro.

KKR prévoit de faire un investissement supplémentaire d’environ 200 millions de dollars (environ 184 millions d’euros) pour « plus que doubler le réseau de fibre ultra-rapide » d’une couverture d’environ deux millions de foyers à 5,2 millions, « avec la possibilité de contracter un service de fibre optique dans 86 provinces (du Pérou) d’ici la fin de 2026 ».

« Selon les termes de l’accord, KKR acquerra une participation majoritaire dans PangeaCo, qui reprendra ensuite les réseaux de fibre optique existants de Telefónica del Perú et d’Entel Perú. En combinant ces réseaux, KKR créera On Net Fibra de Peru (nouveau nom de la société) pour construire et exploiter de manière indépendante le plus grand réseau de fibre optique du pays », a déclaré le fonds.

Ainsi, KKR contrôlera 54 % de On Net Fibra de Perú, tandis que Telefónica Hispanoamérica détiendra 36 % et Entel Perú les 10 % restants.

« Le réseau de fibres optiques de On Net Fibra de Perú sera ouvert à tous les fournisseurs de services internet, ce qui renforcera la concurrence sur le marché. Telefónica del Perú et Entel Perú seront les premiers clients du réseau d’accès ouvert élargi, ce qui permettra aux deux fournisseurs d’atteindre un plus grand nombre de clients avec des offres à très haut débit. Les clients actuels de PangeaCo, Telefónica del Perú et Entel Perú ne seront pas affectés par la transaction », a-t-il expliqué.

Au Pérou, 88 % des ménages ont accès à l’internet fixe ou mobile, mais moins de 35 % ont accès à des réseaux de fibre optique à haut débit, selon les rapports officiels.

A lire aussi  Mme Yellen s'inquiète des restrictions imposées par la Chine aux exportations de métaux destinés à la production de puces électroniques

En ce sens, KKR s’engage à doubler la portée de la fibre optique dans le réseau et à atteindre les régions de l’intérieur du pays, ainsi que les ménages à revenus moyens et faibles.

« Cette opération est possible grâce au succès obtenu par KKR dans l’expansion de la connectivité et l’augmentation de la concurrence de On Net Fibra au Chili et en Colombie. Dans le premier pays, l’entreprise a réussi à étendre l’accès à l’internet à haut débit de 2,4 millions à 3,7 millions de foyers en plus de deux ans, et sur le marché colombien, l’avancée a été de 1,2 million à 2,4 millions de foyers connectés en près de deux ans », a déclaré le fonds.

L’investissement de KKR sera canalisé par le fonds KKR Global Infrastructure Investors III et prévoit de fournir un soutien opérationnel à On Net Fibra au Pérou par l’intermédiaire de Nexo LatAm, une entreprise d’infrastructure numérique qui soutient la stratégie d’infrastructure de KKR en Amérique latine.

À cet égard, l’ensemble de la transaction doit encore être approuvé par les autorités compétentes.

Auteur/autrice