Arcano Partners lance son deuxième fonds d’impact, avec lequel il espère lever 300 millions d’euros

MADRID, 2 oct. (CALPA PARIS) –

Arcano Partners a lancé ce lundi son deuxième fonds d’impact, l' » Arcano Impact Private Equity Fund II  » ( » AIPEF II « ), avec lequel il espère lever 300 millions d’euros pour investir dans des fonds de capital-investissement à impact thématique et des entreprises qui cherchent à générer un impact social et environnemental positif, ainsi que des rendements égaux ou supérieurs à ceux du segment plus traditionnel.

La société a expliqué dans un communiqué de presse que ce lancement fait suite au « succès » du premier véhicule de ce type, « AIPEF I », qui a levé 280 millions d’euros auprès d’investisseurs espagnols, italiens, allemands et nordiques et dont les débuts ont eu lieu en 2020 ; depuis lors, il a réalisé près de 30 transactions à la fois sur le marché primaire, ainsi que des co-investissements et des secondaires.

Arcano a fait remarquer qu’il y a une « prolifération » d’entreprises rentables qui ont émergé sous l’effet de « mégatendances » telles que le changement climatique, la pénurie de ressources et les changements démographiques, qui bénéficient également d’un environnement réglementaire « favorable » et qui sont « mieux » positionnées pour surmonter les différents cycles économiques.

Plus précisément, le gestionnaire du fonds a souligné que l’AIPEF II se concentre sur trois thèmes d’investissement : la décarbonisation, l’éducation de qualité et la santé et le bien-être.

L’associé responsable de Private Equity &amp ; Impact chez Arcano, Ricardo Miró-Quesada, a déclaré que le lancement de ce nouveau fonds renforce sa « position de leader » dans l’investissement d’impact rentable et consolide sa position comme l’un des gestionnaires de private equity « de référence » en Europe.

A lire aussi  Le coût du transport routier dans le prix d'un litre d'huile d'olive est inférieur à 2 centimes.

La directrice de l’Impact Private Equity chez Arcano, Marta Hervás, a déclaré que l’entreprise est « très engagée » dans la mesure et la publication de l’impact généré par les entreprises sous-jacentes à ses fonds, et a ajouté que, pour ce faire, elle a développé un modèle d’analyse avec lequel elle a déjà publié deux rapports d’impact dans lesquels elle suit l’évolution des métriques d’impact de plus de deux cents entreprises dans le portefeuille « AIPEF I ».

Auteur/autrice