CCOO appelle à trois jours de grève supplémentaires chez H&M après un suivi « massif » au début des soldes

MADRID, 23 juin (CALPA PARIS) –

CCOO a appelé le personnel de H&M à trois jours supplémentaires de grève de 24 heures après le « succès massif » de la première journée de débrayage, avec un suivi de 80% et qui a conduit à la fermeture d’une centaine de magasins en Espagne coïncidant avec le début des soldes, comme l’a rapporté un communiqué.

Concrètement, le syndicat a de nouveau appelé les 4 000 travailleurs de l’entreprise de mode à mener une nouvelle grève massive lundi prochain, et a également annoncé deux nouvelles journées de grève les samedis 1er et 8 juillet.

CCOO a rappelé que ces mobilisations s’inscrivent dans le contexte du début de la saison des ventes pour cet été et de la défense des droits du travail et des conditions salariales des travailleurs. « Nous voulons souligner non seulement que cette date est avancée chaque année, mais aussi la précarité des conditions de travail et des salaires – à laquelle est déjà soumise la main-d’œuvre de H&M -, qui se fait sentir en raison du manque de personnel et, par conséquent, de la charge de travail pour les 4.000 travailleurs », a-t-il indiqué.

D’autre part, le syndicat s’est montré « disposé et ouvert » à poursuivre les négociations avec l’entreprise de mode face au nouvel appel de SIMA.

Auteur/autrice

A lire aussi  L'activité privée dans la zone euro s'est détériorée en octobre, alimentant les craintes de récession, selon les rapports PMI