Cellnex vend une participation de 49 % dans ses filiales suédoise et danoise à Stonepeak pour un montant de 730 millions d’euros.

MADRID, Sep 29 (CALPA PARIS) – Cellnex a conclu un accord avec la société d’investissement américaine Stonepeak pour la vente d’une participation de 49% dans ses filiales suédoise et danoise pour un montant de 730 millions d’euros, a annoncé vendredi la société à la Commission nationale espagnole du marché des valeurs (CNMV).

Le groupe, qui utilisera le produit de la vente pour réduire sa dette, prévoit que la transaction sera finalisée au premier trimestre 2024 « au plus tard », sous réserve des approbations réglementaires habituelles.

Cellnex recevra un paiement initial de 558 millions d’euros pour l’opération, 130 millions d’euros trois ans après la clôture de la transaction et un complément de prix de 40 millions d’euros, payable lorsque l’option d’achat suédoise négociée avec Hutchison pour acquérir jusqu’à 1 400 sites sera exercée, ce qui devrait être le cas en 2026.

Cellnex recevra également des honoraires industriels ou de gestion pour les activités dans la région, équivalant à 3 % des revenus de l’entreprise.

La société espagnole nommera l’équipe de direction de la société résultant de la transaction en consultation avec Stonepeak. Les dividendes devraient être distribués proportionnellement aux participations de ses actionnaires sur la base des liquidités disponibles et des résultats du plan d’entreprise, avec un traitement préférentiel pour Stonepeak en cas d’écart négatif par rapport au plan d’entreprise initialement convenu.

Le dividende attendu en 2024 correspondant à la participation de Stonepeak sera d’environ 23 millions d’euros, avec une croissance annuelle de plus de 5 % à partir de cette année.

REDUIRE LA DETTE POUR ATTEINDRE LE RATIO D’INVESTISSEMENT DE S & P

A lire aussi  La production de bière augmente de 7,9 % en 2022 en raison de la reprise de la consommation dans le secteur du commerce de détail

Cellnex utilisera le produit de cette transaction pour réduire sa dette, conformément aux objectifs fixés en novembre 2022, axés sur la croissance organique et l’obtention du statut d’investissement par S&P.

« Cette transaction, ainsi que d’autres options stratégiques pour notre portefeuille d’actifs qui pourraient être analysées, aideront Cellnex à cristalliser la valeur et à accélérer le plan de désendettement », a déclaré la société.

À cet égard, Cellnex a réitéré dans sa communication à la CNMV son engagement « inconditionnel » à atteindre la qualité d’investissement (investment grade) auprès de l’agence de notation S&P d’ici la fin de 2024 « au plus tard », ainsi qu’à maintenir la qualité d’investissement (investment grade) auprès de l’agence Fitch.

La société a expliqué qu’elle continuerait à gérer les activités quotidiennes de ses filiales en Suède et au Danemark et à les consolider dans son bilan et son compte de résultat.

Cellnex fournit aux opérateurs de téléphonie mobile des pays nordiques des services de colocalisation pour leurs équipements de communication sans fil grâce à un réseau de 4 557 sites en Suède et au Danemark. La société a des engagements et des options pour construire et exploiter 2 500 sites supplémentaires dans la région.

Marco Patuano, PDG de Cellnex, a déclaré que la vente d’une participation minoritaire dans les activités nordiques « constitue une nouvelle étape importante vers l’obtention du statut de valeur d’investissement ».

« L’accord avec Stonepeak démontre la capacité de Cellnex à attirer l’intérêt de partenaires financiers de premier ordre qui comprennent et apprécient la qualité inhérente des actifs, ainsi que les opportunités prévues sur ces marchés », a-t-il déclaré.

A lire aussi  Redeia contribue 14,5 fois son bénéfice net à la société

Cyrus Gentry, PDG de la société d’investissement dans les infrastructures et l’immobilier Stonepeak, a déclaré que Cellnex, « en tant que première société indépendante de tours dans les pays nordiques, est stratégiquement bien positionnée pour réaliser une forte croissance organique et inorganique dans les années à venir ».

« Le partenariat avec Cellnex, qui a de solides antécédents en matière de performances financières, d’exécution de projets clés en main et de fusions et acquisitions, s’inscrit naturellement dans la stratégie de Stonepeak en matière d’infrastructures clés », a-t-il ajouté.

La transaction comprend une période de blocage de cinq ans et un droit de première offre de Cellnex/Stonepeak après la période de blocage.

Après la huitième année, certains droits, dont une option d’achat et un droit de premier refus, permettront aux deux actionnaires de maintenir le statu quo. En outre, Cellnex aura le droit de récupérer la pleine propriété des actifs et Stonepeak pourra céder sa participation minoritaire à un tiers, ou l’un ou l’autre des actionnaires pourra initier une vente complète de la société à un tiers.

Pour cette transaction, Stonepeak a pour conseillers financiers Nomura Securities et Guggenheim Partners et pour conseiller juridique Herbert Smith Freehills LLP, tandis que Cellnex a pour conseiller financier AZ Capital et pour conseiller juridique Baker &amp ; McKenzie LLP.

Auteur/autrice