Debra Crew prend la direction de Diageo un mois avant la date prévue

MADRID, 5 juin (CALPA PARIS) –

Le conseil d’administration du géant britannique des spiritueux Diageo, propriétaire de Guinness, Johnny Walker, J&B et Smirnoff, a nommé Debra Crew au poste de directeur général par intérim avec effet immédiat, prenant les rênes de la société un mois plus tôt en raison de complications dans le rétablissement du directeur général actuel, Ivan Menezes, qui a subi une intervention chirurgicale d’urgence pour un ulcère.

Dans un communiqué, la multinationale a annoncé lundi la nomination de Crew en tant que PDG intérimaire avec effet immédiat, Ivan Menezes étant hospitalisé pour un traitement médical comprenant un ulcère à l’estomac.

« Au cours du week-end, nous avons appris que le rétablissement d’Ivan avait subi un revers important en raison de complications, qui ont suivi une intervention chirurgicale d’urgence pour l’ulcère », a déclaré la société.

La nouvelle dirigeante de Diageo assurera donc l’intérim ce mois-ci avant d’être nommée PDG et de rejoindre le conseil d’administration le 1er juillet, comme la société l’avait annoncé à la fin du mois de mars. Par ailleurs, comme annoncé précédemment, Ivan Menezes quittera le conseil d’administration le 30 juin 2023.

Menezes, 63 ans, a rejoint Diageo en 1997 dans le cadre de la fusion entre Guinness et Grand Metropolitan et occupe le poste de PDG de la multinationale depuis juillet 2013.

Dans le cas de Crew, jusqu’à présent directrice de l’exploitation de Diageo, poste qu’elle occupe depuis octobre 2022, elle était auparavant présidente de Diageo North America &amp ; Global Supply.

Auparavant, Debra Crew était présidente-directrice générale de Reynolds American et avait travaillé pour des entreprises telles que PepsiCo, Kraft Foods, Nestlé et Mars.

A lire aussi  CaixaBank gagne 2.137 millions jusqu'en juin (+35,8%) "grâce à une excellente performance commerciale".

La rémunération de Debra Crew comprendra un salaire annuel de 1,75 million de dollars (1,62 million d’euros) et une contribution au régime de retraite (ou une allocation qui en tient lieu) de 14 % du salaire de base, ainsi qu’un plan d’incitation annuel, un report de primes, un plan d’incitation à long terme et des exigences en matière d’actionnariat en tant que PDG, conformément à la politique de rémunération approuvée par les actionnaires de Diageo.

Auteur/autrice