Evergrande obtient un dernier ajournement de l’audience de liquidation

MADRID, 30 octobre (CALPA PARIS) –

La Haute Cour de Hong Kong a décidé de reporter au 4 décembre l’audience sur la demande de liquidation du promoteur immobilier chinois Evergrande, endetté, déposée en juin 2022 par un créancier étranger, à la suite de laquelle les actions de la société ont chuté de 25 %.

L’ajournement, le cinquième accordé à la société, pourrait être la dernière chance pour le promoteur immobilier endetté, avec un passif de plus de 300 milliards de dollars (283,925 milliards d’euros), de présenter un nouveau plan de restructuration, après que la juge Linda Chan ait déclaré que  » c’est vraiment le dernier ajournement « .

En ce sens, la juge de la Haute Cour de Hong Kong a indiqué que si la société ne présentait pas de nouvelle proposition de restructuration aux créanciers, il était « très probable » qu’un ordre de liquidation soit émis.

En juin 2022, la société Top Shine Global, basée à Samoa, a décidé de poursuivre la société au motif qu’elle n’avait pas respecté son obligation de racheter les actions que l’investisseur avait acquises dans Fangchebao, une filiale d’Evergrande.

Les difficultés financières de la société ont été aggravées en septembre dernier, lorsque le fondateur d’Evergrande, Hui Ka Yan, a été placé en état d’arrestation, soupçonné d’avoir commis plusieurs crimes, et que la société a été empêchée d’émettre de nouvelles dettes à la suite de l’enquête menée sur l’une de ses principales filiales, Hengda Real Estate.

Les actions Evergrande, qui ont chuté de 25 % au cours de la séance de lundi, ont clôturé la journée en baisse de 9,8 %.

A lire aussi  Casa Tarradellas clôture l'année 2022 avec un chiffre d'affaires de 1,161 million, en hausse de 8,5 %.

Auteur/autrice