Faes Farma gagne 74,2 millions d’euros jusqu’en septembre, soit 0,2 % de plus, et augmente son chiffre d’affaires de près de 3 %.

MADRID, 25 oct. (CALPA PARIS) –

L’entreprise pharmaceutique Faes Farma a enregistré un bénéfice net attribuable de 74,2 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de l’année, soit 0,2 % de plus qu’au cours de la même période de l’année précédente, a informé mercredi la Commission nationale du marché des valeurs (CNMV).

Le chiffre d’affaires de l’entreprise pharmaceutique a augmenté de 2,8% à 362 millions d’euros, grâce aux trois principales molécules de Farma (bilastine, calcifédiol et mésalazine) et à ses activités internationales.

Plus précisément, la bilastine, le calcifédiol et la mésalazine ont augmenté leurs revenus de 10% à plus de 142 millions d’euros, tandis que les revenus provenant des marchés internationaux ont augmenté leur part dans les revenus totaux à 204 millions d’euros, en hausse de 6%.

La société a également souligné la « bonne performance » des ventes de bilastine, principalement en Espagne, qui ont augmenté de 12 % pour atteindre 96 millions d’euros, contre 37 millions d’euros pour le calcifédiol et 10 millions d’euros pour la mésalazine.

L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) de Faes Farma a atteint 102 millions d’euros au cours des neuf premiers mois, en ligne avec l’année précédente, tandis que l’excédent net d’exploitation (Ebit) a augmenté à 87 millions d’euros.

Suite aux résultats des neuf premiers mois, Faes Farma a confirmé le maintien de sa prévision d’Ebitda pour l’année.

Auteur/autrice

A lire aussi  Bruxelles autorise l'alliance d'Iberdrola avec le fonds GIC pour développer les réseaux d'électricité au Brésil