ING fait plus que tripler son bénéfice pour l’exercice clos en mars et lance un plan de rachat de 1,5 milliard d’euros

MADRID, 11 mai (CALPA PARIS) –

La banque néerlandaise ING Group a enregistré un bénéfice net de 1,591 milliard d’euros au cours des trois premiers mois de l’année, soit une augmentation de 271% par rapport à son résultat de 429 millions au premier trimestre 2022, a annoncé la banque, qui va mener un programme de rachat d’actions pouvant aller jusqu’à 1,5 milliard de ses propres actions.

Le chiffre d’affaires de la « banque orange » entre janvier et mars a atteint 5.567 millions d’euros, soit 21% de plus que le résultat enregistré un an plus tôt, stimulé par l’environnement actuel des taux d’intérêt.

Ainsi, au premier trimestre, ING a enregistré une croissance de 20,4% des revenus nets d’intérêts à 4.012 millions, tandis que les revenus de commissions ont baissé de 4% à 896 millions.

Les provisions pour pertes de crédit prises par ING au cours des trois premiers mois de l’année s’élèvent à 152 millions d’euros, en baisse de 84,6% par rapport au premier trimestre 2022.

« L’année 2023 a bien démarré puisque nous avons enregistré un solide premier trimestre », a déclaré Steven van Rijswijk, PDG d’ING, pour qui les résultats confirment la force du modèle d’entreprise diversifié de la banque. « Financièrement, nous bénéficions de l’environnement actuel des taux d’intérêt », a-t-il ajouté.

« Je suis heureux que notre base de clients ait augmenté de 106 000 pour atteindre 14,7 millions au cours de ce trimestre, avec une forte contribution de notre franchise en Allemagne », a ajouté le dirigeant, notant que les dépôts ont augmenté de 1,3 milliard d’euros au cours du trimestre.

RACHAT D’ACTIONS.

D’autre part, ING a annoncé le lancement d’un programme de rachat d’actions dans le cadre duquel elle prévoit de racheter des actions ordinaires pour un montant total maximum de 1,5 milliard d’euros.

A lire aussi  M. Álvarez-Pallete (Telefónica) insiste sur le "partage équitable" et demande aux entreprises technologiques d'utiliser le réseau de manière responsable.

L’objectif du programme de rachat d’actions est de réduire les fonds propres d’ING et représente la prochaine étape dans la convergence du ratio CET1 de la banque vers son objectif d’environ 12,5 % d’ici 2025, contre 14,8 % à la fin du premier trimestre 2023, bien au-delà de l’exigence actuelle de 10,73 %.

Le programme de rachat, qui débutera le 12 mai et se terminera au plus tard le 18 octobre, devrait avoir un impact d’environ 46 points de base sur le ratio CET1.

« La BCE a approuvé le programme, qui sera mis en œuvre conformément à la réglementation sur les abus de marché et dans les limites de l’autorisation existante d’acheter un maximum de 10 % des actions émises accordée par l’assemblée générale des actionnaires le 24 avril 2023 », a expliqué la banque.

Auteur/autrice