La banque centrale de Colombie choisit de maintenir les taux d’intérêt inchangés à 13,25 %.

MADRID, 30 juin (CALPA PARIS) –

Le conseil d’administration du Banco de la República (banque centrale de Colombie) a pris la décision vendredi de geler les taux d’intérêt au niveau de 13,25 %.

Cette décision a été confirmée par l’organisme lors d’une conférence de presse à l’issue de la réunion de politique monétaire. Parmi les raisons invoquées, la banque a souligné qu’il existe une tendance à la baisse de l’inflation, bien qu’il y ait encore un élément qui conditionne la réduction du taux, à savoir l’ajustement des prix des carburants.

Le mois dernier, l’inflation en glissement annuel a été de 12,36 %, soit plus de cinq dixièmes de point de pourcentage de moins qu’en avril. Pour l’instant, l’indice n’est en baisse que depuis deux mois, après avoir culminé à 13,3 % en février et mars.

« Nous espérons que cette tendance se consolidera dans les prochains mois et que les taux d’intérêt pourront commencer à baisser », a expliqué le ministre colombien des Finances, Ricardo Bonilla, qui a souligné qu’une réduction précoce pourrait entraîner une reprise de l’inflation.

Dans le même sens, le directeur général de la banque, Leonardo Villar, a considéré que le moment de bouger les taux d’intérêt dépendra des nouvelles informations disponibles. Le moment de bouger les taux d’intérêt dans le futur, avec l’inflation

Lors des dernières réunions, la Banque de la République a déjà opté pour des augmentations moins agressives des taux de la politique monétaire, de 25 points de base les deux dernières fois, contre 75 points de base en janvier, jusqu’à 12,75 %, et 100 points de base en décembre.

A lire aussi  Six touristes espagnols piégés en Éthiopie atterrissent à l'aéroport de Barajas : "Nous sommes soulagés".

Lors de la réunion précédente, fin avril, M. Villar avait déjà prévu que l’inflation commencerait à baisser et que, dans la mesure où les perspectives commenceraient à se rapprocher de l’objectif, il serait possible de ralentir le cycle de hausse des taux.

Auteur/autrice