S&P révise la perspective de la note « BBB/A-2 » de Vodafone de « positive » à « stable ».

MADRID, 30 juin (CALPA PARIS) –

L’agence S&P Global Ratings a révisé de « positif » à « stable » et a confirmé la note de « BBB/A-2 » pour le groupe Vodafone et sa dette senior non garantie après son « faible positionnement sur les marchés clés », comme indiqué vendredi dans un communiqué de presse.

« Nous avons révisé notre évaluation de la solidité de l’activité de Vodafone par rapport à ses pairs dans le secteur des télécommunications, reflétant un positionnement plus faible sur les marchés clés par rapport aux opérateurs historiques », a déclaré S&P dans un communiqué, motivant sa décision suite à la publication par Vodafone de résultats « plus faibles que prévu ».

En outre, S&P a également revu à la baisse les prévisions de croissance du chiffre d’affaires, de flux de trésorerie et d’effet de levier de l’entreprise pour les exercices 2024 à 2026.

Bien que l’agence note que la direction de l’entreprise est « engagée » à renforcer la rentabilité et à maîtriser les niveaux d’endettement, « comme en témoignent les récents succès des ventes d’actifs », S&P estime que les coûts de restructuration et d’autres éléments aberrants à court terme « limitent » la probabilité d’une révision à la hausse dans les 24 prochains mois.

S&P prévient qu’il pourrait relever la note de Vodafone s’il retrouve des niveaux « stables » de croissance organique du chiffre d’affaires et de l’EBITDA sur ses principaux marchés. Vodafone devrait également réduire l’effet de levier à moins de 2,75 fois le flux de trésorerie disponible. Toutefois, S&P juge cette éventualité « improbable », du moins dans un avenir prévisible.

A lire aussi  Les ventes au détail augmentent de 14,5 % en 2022, pour atteindre 45 734 millions d'euros

Auteur/autrice