La CNMC approuve l’achat de Distrisur par le groupe Logista avec des engagements

Logista s’engage, entre autres, à ce que Boyacá ne soit pas présent au conseil d’administration de Logista Regional pendant 3 ans.

MADRID, 19 juin (CALPA PARIS) –

La Commission nationale des marchés et de la concurrence (CNMC) a autorisé la deuxième phase de l’acquisition de Distribuidora de Publicaciones del Sur (Distrisur) par Compañía de Distribución Integral de Publicaciones Logista (Logista Publicaciones).

L’opération est soumise à un certain nombre d’engagements visant à maintenir la concurrence sur le marché et, en particulier, avec Distribuciones Generales Boyacá (Boyacá).

Logista Regional (une filiale de Logista Publicaciones qui regroupera toutes ses activités de distribution de magazines régionaux) acquerra la participation de Boyacá dans Distrisur auprès de Boyacá, tandis que Boyacá deviendra un actionnaire minoritaire.

Le 23 novembre 2022, la CNMC a décidé d’entamer la deuxième phase de l’analyse de cette concentration.

Distribution en gros de périodiques
Logista Regional et Distrisur sont actives sur le marché de la distribution de périodiques et, en particulier, de magazines. Boyacá est également présent sur ces marchés.

La CNMC précise qu' »il s’agit de marchés très concentrés avec d’importantes barrières à l’entrée, résultant d’économies d’échelle et aussi de la baisse due au déclin des publications imprimées ».

RISQUES POUR LA CONCURRENCE.

La CNMC assure que cette opération implique le renforcement et l’extension géographique du lien d’actionnariat entre Logista Publicaciones et Boyacá, « un fait qui peut modifier les incitations à la concurrence entre elles (en particulier dans certaines régions, mais aussi au niveau national) ».

Ainsi, « cela pourrait affecter de manière significative le degré de concurrence sur ces marchés, étant donné qu’il n’y a qu’un seul autre opérateur avec un degré d’implantation similaire ».

A lire aussi  La croissance des ventes au détail s'accélère en mai pour atteindre 6,6 %.

La CNMC déclare que « les conditions initiales de l’acquisition prévoyaient également un contrat préférentiel de Logista Regional pour la distribution des futures publications, ce qui renforçait les risques anticoncurrentiels de l’opération ».

ENGAGEMENTS APPROUVÉS.

Pour toutes ces raisons, une série d’engagements a été établie. Premièrement, Logista Publicaciones s’engage à ce que Boyacá s’abstienne de nommer des représentants au conseil d’administration de Logista Regional pendant une période de trois ans, période qui peut être prolongée d’un an par la CNMC.

En tout état de cause, Logista Regional ne partagera pas avec Boyacá, ni ne recevra d’elle, des informations sensibles du point de vue du droit de la concurrence.

En outre, après la fin de la période précédente, les représentants nommés par Boyacá dans l’organe de gestion de Logista Regional ne seront pas membres du conseil d’administration de Boyacá. Cette deuxième partie de l’engagement aura également une durée de trois ans, prorogeable par la CNMC pour une année supplémentaire.

Deuxièmement, Logista Publicaciones s’engage à ce que les contrats passés avec Logista Regional par elle-même ou par Boyacá pour la distribution d’éventuels nouveaux fonds d’édition le soient à des conditions de marché et non discriminatoires. Ce deuxième engagement est à durée indéterminée.

Auteur/autrice