La croissance des ventes au détail s’est ralentie en avril pour atteindre 5 %.

MADRID, 30 mai (CALPA PARIS) – Le commerce de détail a enregistré en avril une progression des ventes de 5% par rapport au même mois de 2022, un taux inférieur de 4,9 points à celui du mois précédent, selon l’Institut national de la statistique (INE) mardi.

Avec le chiffre d’avril, les ventes du commerce de détail ont atteint cinq mois consécutifs de taux positifs d’une année sur l’autre.

Au sein du secteur, les ventes de produits alimentaires ont augmenté de 0,9% en glissement annuel, mettant fin à sept mois consécutifs de taux négatifs, tandis que les ventes d’autres produits ont augmenté de 14,2% par rapport à avril 2022.

Hors effets saisonniers et calendaires, le chiffre d’affaires du commerce de détail a augmenté de 5,5% au quatrième mois de l’année, soit un taux inférieur de 4,4 points à celui du mois de mars.

LES VENTES AUGMENTENT DE 0,9% AU MOIS D’AVRIL

En termes mensuels (avril sur mars), le commerce de détail a augmenté ses ventes de 0,9% en données corrigées des variations saisonnières, soit un taux supérieur de deux dixièmes de point de pourcentage à celui de mars et sa plus forte hausse depuis novembre 2022.

Par produit, les ventes de produits alimentaires ont baissé de 0,1% en avril par rapport au mois précédent, tandis que celles des autres produits ont augmenté de 2%, avec une baisse de 0,6% des ventes d’équipement du foyer. Les ventes d’équipement de la personne ont quant à elles augmenté de 10,2% en avril par rapport à mars.

Tous les modes de distribution ont affiché des taux mensuels positifs au cours du quatrième mois de l’année. La plus forte augmentation mensuelle des ventes a été enregistrée par les entreprises unilocalisées (+4%), suivies par les petites chaînes (+2,1%), les grandes chaînes (+1%) et les grands magasins (+0,3%).

A lire aussi  Colonial loue 10 000 mètres carrés de bureaux à Paris

L’EMPLOI ACCÉLÈRE SON TAUX DE CROISSANCE À 1,8%.

En termes d’emploi, le secteur a enregistré une hausse de l’emploi de 1,8% en glissement annuel en avril, soit un taux supérieur d’un dixième de point de pourcentage à celui du mois précédent. Avec cette reprise, l’emploi dans le commerce de détail a désormais accumulé 24 mois consécutifs de hausse d’une année sur l’autre.

La plus forte augmentation de l’emploi d’une année sur l’autre a été observée dans les grandes chaînes (+3,7%), suivies par les petites chaînes (+2,1%) et les entreprises unilocalisées (+1%).

En termes mensuels, l’emploi dans le secteur a augmenté de 0,6%, la hausse de l’emploi dans les petites chaînes (+1,4%) se distinguant.

SEULE LA CASTILLA Y LEÓN RÉDUIT SES VENTES

Les ventes au détail ont augmenté en rythme annuel dans toutes les communautés autonomes en avril, à l’exception de Castilla y León (-0,6%).

Les plus fortes hausses ont été enregistrées dans les îles Baléares (+12,4%), la Communauté de Madrid (+10,4%) et la Communauté de Valence (7,1%), tandis que le Pays Basque, l’Aragon et la Murcie ont enregistré les hausses les plus modérées, de 0,7% chacune.

L’emploi dans le commerce de détail a augmenté dans 16 communautés en rythme annuel, les îles Baléares (+5,3%) et les îles Canaries (+4,2%) enregistrant les plus fortes hausses, suivies par l’Estrémadure, avec une augmentation de l’emploi de 3,7%.

À l’autre extrémité, seules les Asturies ont réduit leurs effectifs dans le commerce de détail par rapport à avril 2022, avec une baisse de 1,8%. Elle a également diminué dans la ville autonome de Ceuta (-0,9%).

A lire aussi  Grenergy poursuit son projet "Valkyria" et vend 300 MW d'énergie solaire à Allianz pour 271 millions d'euros

Auteur/autrice