La FCC ouvre la période d’acceptation de son auto-IPO du 30 octobre au 30 novembre

MADRID, 27 oct. (CALPA PARIS) –

FCC a fixé la date limite d’acceptation de son offre publique d’achat de 400 millions d’euros entre le 30 octobre et le 30 novembre 2023, période pendant laquelle ses actionnaires peuvent décider de vendre ou non leurs actions à la société.

La Comisión Nacional del Mercado de Valores (CNMV) l’a annoncé après que la société a publié la première des annonces prévues par la réglementation pour lancer cette période.

L’offre s’adresse à tous les détenteurs d’actions de FCC et porte sur l’acquisition d’un maximum de 32 027 600 actions propres de FCC, entièrement souscrites et libérées, représentant 7,01 % du capital social de la société, pour un montant de 12,5 euros par action (400,3 millions d’euros).

Cette opération permettra à l’actionnaire principal de l’entreprise de construction, Carlos Slim, d’augmenter encore sa participation actuelle dans le capital, puisqu’il a déjà informé l’entreprise qu’il ne participerait pas à cette offre publique d’achat, ce qui, en pratique, réduira le nombre d’actions en circulation, augmentant proportionnellement celle du magnat mexicain.

Concrètement, le prospectus indique que Slim pourrait porter sa participation à 83,69 % du capital, contre 77,82 % actuellement. Il précise également que le pourcentage de flottant pourrait être réduit à seulement 5,14 % du total.

Pour faire face au paiement de l’Offre, FCC a l’intention d’utiliser une partie des liquidités obtenues par la vente à CPP Investments de 24,99% du capital social de sa filiale FCC Servicios Medio Ambiente, pour un prix de 965 millions d’euros.

Au cas où cette opération ne serait pas exécutée avant le règlement de l’offre publique d’achat, FCC s’est engagée dans un financement avec BBVA pour le montant total de l’opération (400.345.000 euros), qui aura une maturité de 6 mois et portera, le cas échéant, un taux d’intérêt variable de l’Euribor à une semaine, deux semaines ou un mois, au choix de FCC, plus une marge de 60 points de base pendant les quatre premiers mois et de 120 points de base pendant les deux mois suivants.

A lire aussi  Generali nomme Giulio Terzariol au poste de directeur général de la nouvelle division Assurances

Auteur/autrice