La part des jeunes sur le marché de l’immobilier diminue depuis un an en raison des prix et des taux élevés

En matière d’achat et de vente, seule la tranche d’âge des 35-44 ans progresse, selon Fotocasa Research.

MADRID, 8 sept. (CALPA PARIS) –

Quarante-six pour cent des Espagnols âgés de 25 à 34 ans ont effectué des démarches sur le marché de l’immobilier, soit neuf points de pourcentage de moins qu’en 2022, lorsque 55 % des jeunes avaient participé au marché de l’immobilier.

C’est ce qui ressort du dernier rapport de Fotocasa Research « Radiographie du marché du logement en 2023 », qui met en garde contre l’impact des prix élevés et de la hausse des taux d’intérêt sur la participation des jeunes au marché immobilier.

Mais cette tranche d’âge des 25-34 ans n’est pas la seule à avoir chuté en termes de participation. La strate la plus jeune, entre 18 et 24 ans, est également en recul, avec une baisse de participation de 10 points de pourcentage par rapport à 2022. Ainsi, dans cette tranche d’âge, on passe de 42% de jeunes ayant participé au marché en 2022 à 32% en 2023.

Selon le portail immobilier, ces chiffres montrent que la situation d’inflation et de hausse des taux a affecté tous les groupes d’âge lorsqu’il s’agit d’agir sur le marché du logement.

« Un changement de cycle généralisé malgré le fait que certains segments de la population, notamment les plus de 55 ans, n’ont à aucun moment retrouvé les niveaux d’avant la pandémie », explique le rapport.

Dans ce groupe (55-75 ans), l’activité actuelle sur le marché du logement s’élève à 16 %, une part bien inférieure à celle enregistrée avant l’apparition du covid-19, lorsqu’elle atteignait 26 %. Par rapport à août 2022, la différence est également significative, puisqu’elle s’élevait alors à 20 %.

ACHATS ET VENTES : BAISSE DE L’ACTIVITÉ DES PLUS JEUNES

En se concentrant sur l’activité d’achat et de vente, on constate que la part de propriété des personnes âgées de 35 à 44 ans a augmenté. Dans cette tranche d’âge, l’activité d’achat et de vente – qu’il s’agisse de l’offre ou de la demande – est passée de 21 % en août 2022 à 22 % en février 2023.

A lire aussi  L'IPC britannique stagne à 6,7 %.

Ailleurs, on observe des baisses, particulièrement marquées chez les 25-34 ans (de 30 % de part en février 2022 à 25 % un an plus tard) et chez les 18-25 ans (de 15 % à 10 % dans le même laps de temps).

CONTRACTION DE LA LOCATION, EN PARTICULIER CHEZ LES JEUNES.

L’activité locative est également en baisse, principalement dans les tranches d’âge les plus importantes : les 18-34 ans.

Selon les dernières données sur la participation au marché de la location, on constate que les 18-24 ans qui ont pris des mesures au cours de l’année écoulée sont passés de 34 % en août 2022 à 27 % aujourd’hui.

La situation est très similaire dans la strate d’âge immédiatement supérieure, les 25-34 ans, avec une contraction de 34% à 28%.

Auteur/autrice