La Russie lève sous conditions l’interdiction d’exporter du diesel

MADRID, 6 oct. (CALPA PARIS) –

Le gouvernement russe a annoncé la levée des restrictions à l’exportation de carburant diesel livré aux ports maritimes par oléoducs, à condition que le fabricant ait approvisionné le marché intérieur avec au moins 50 % du carburant diesel produit.

La Russie lève ainsi partiellement le veto imposé il y a quelques semaines sur les exportations de carburant afin de stabiliser le marché intérieur, où la pénurie de diesel avait fait grimper les coûts, provoquant une flambée des prix dans le monde entier.

En outre, pour éviter d’éventuelles « exportations grises », le gouvernement a annoncé que, suite à la levée des restrictions existantes sur les exportations de carburant hors du pays, une taxe de protection sur les produits pétroliers a été introduite.

La taxe sera de 50 000 roubles (475 euros) par tonne pour les fournisseurs tiers de produits pétroliers, c’est-à-dire ceux qui les achètent sur le marché et les revendent ensuite.

« Le gouvernement réprime ainsi les tentatives des revendeurs d’acheter du carburant à l’avance en vue de l’exporter une fois les restrictions actuelles levées », a déclaré le gouvernement russe.

Auteur/autrice

A lire aussi  Realia annonce la distribution d'un dividende de 41 millions d'euros et annule l'assemblée du 14 juin