La société mère d’Uniqlo a gagné 10,9 % de plus à la fin de son exercice fiscal et prévoit une croissance de 18 % pour le prochain exercice.

L’entreprise prévoit d’atteindre 3 660 magasins d’ici à la fin de l’année 2024.

MADRID, 12 octobre (CALPA PARIS) –

Fast Retailing, maison mère de l’enseigne de mode japonaise Uniqlo, a clôturé son exercice fiscal — de septembre 2022 à août 2023 — avec un bénéfice de 315,171 milliards de yens (1,99 milliard d’euros), en hausse de 10,9% sur un an, et avec l’espoir d’augmenter son bénéfice de 18% pour l’exercice 2024.

En termes de chiffre d’affaires, à la fin de l’année fiscale 2023, les ventes de l’entreprise ont atteint 2,77 trillions de yens (17,46 milliards d’euros), en hausse de 20 % en glissement annuel.

Par segment, les ventes d’Uniqlo ont atteint 2,32 trillions de yens (14,696 milliards d’euros), en hausse de 20 % par rapport à l’exercice précédent, tandis que le chiffre d’affaires de sa marque GU s’est élevé à 295,206 milliards de yens (1,86 milliard d’euros), en hausse de 19 %.

En ce qui concerne les marques mondiales, le chiffre d’affaires a atteint 141 685 millions de yens (894 millions d’euros), soit une hausse de 15 % par rapport à la fin de l’exercice 2022.

Au vu de ces chiffres, l’entreprise a assuré qu’au cours de l’exercice 2024, elle comptait réaliser un bénéfice supérieur de 18 % à celui de cette année et continuer à accroître sa présence dans d’autres pays.

Ainsi, elle prévoit d’atteindre 3 660 magasins d’ici la fin de l’année 2024 avec l’intégration de 800 nouveaux magasins Uniqlo Japon et de 1 744 magasins Uniqlo International, entre autres.

Auteur/autrice

A lire aussi  Le secteur des taxis se félicite des restrictions imposées par le gouvernement aux VTC "après 12 ans de chaos réglementaire".