Coral Homes met en vente 286 actifs d’une valeur de 215 millions d’euros pour répondre à la demande de nouveaux logements

MADRID, 11 oct. (CALPA PARIS) –

La société immobilière Coral Homes a mis en vente sur le marché espagnol un portefeuille de terrains et de structures urbaines, d’une valeur de 215 millions d’euros et comprenant un total de 286 actifs, dans le but de couvrir la demande « insatisfaite » de nouveaux logements dans des zones secondaires, comme l’a indiqué mercredi la société.

Concrètement, le portefeuille de Coral Homes comprend 247 terrains et 39 structures, et sera transigé actif par actif avant le 31 décembre de cette année.

Les actifs sont destinés au développement résidentiel dans plus de 200 endroits en Espagne, représentant une surface de 1,7 million de mètres carrés et une zone constructible totale de 1,8 million de mètres carrés.

La société a expliqué que le développement potentiel de 14 500 logements que ces actifs totalisent pourrait commencer au premier trimestre 2024, l’intention de la propriété étant de conclure les ventes avant la fin de l’année.

L’exécution et l’opération de chacune des transactions seront caractérisées par l’intervention et la négociation directe et personnelle de l’équipe de Coral Homes avec les conseils de Servihabitat.

La synergie entre Coral Homes et Servihabitat, en tant que gestionnaire d’actifs, « nous permet d’offrir un service différencié avec un processus rapide et efficace pour les acheteurs, en offrant une réponse dans les 48 heures de la part d’une équipe de vente dans chaque territoire », a souligné la société immobilière.

Coral Homes a créé un site web spécifique, www.proyectovision.es, où tout promoteur ou agent potentiel intéressé peut consulter les détails des actifs et obtenir de plus amples informations sur le projet.

A lire aussi  Le Portugal avertit que de nouvelles hausses de taux de la BCE mettent en péril la croissance de la zone euro

Le directeur de Coral Homes, Alberto Prieto, a souligné que la situation du marché a conduit Coral Homes à lancer ce portefeuille d’actifs, connu sous le nom de projet « Vision ».

Il a déclaré que dans les zones secondaires, où la taille moyenne des projets est telle que les grands promoteurs ne sont pas présents, « il existe toujours une demande finale non satisfaite et des opportunités de développement pour les promoteurs locaux et régionaux ».

Auteur/autrice