La startup Webel clôture un tour de table de 2,1 millions d’euros pour accélérer son expansion

MADRID, 16 oct. (CALPA PARIS) –

La startup espagnole Webel, dont l’application propose des services à domicile allant du nettoyage à l’esthétique personnelle, a clôturé ce lundi un tour de table de 2,1 millions d’euros dans ce qui est sa quatrième injection de capital et qui a vu la participation des fonds estoniens Trind et Zaka ainsi que de l’espagnol Decelera.

L’entreprise a expliqué dans un communiqué de presse que le nouveau capital servira à stimuler son expansion et son internationalisation, alors qu’elle prévoit d’ouvrir au dernier trimestre à Malaga, Séville et Valence, tandis que début 2024, elle pourrait faire le saut en Italie.

Webel a également indiqué qu’un autre pays pour étendre son activité pourrait être le Mexique ou le Royaume-Uni et, dans le même temps, ils ont rappelé que les autres objectifs pour cette période sont de doubler l’effectif actuel, jusqu’à trente personnes, et d’atteindre un chiffre d’affaires mensuel de trois millions d’euros.

D’autre part, l’entreprise a signalé qu’elle lancera des profils d’entreprise sur son application afin d’obtenir un service B2C avec des marques déjà reconnues par le public, car elle a déjà détecté des entreprises qui utilisent la plateforme comme s’il s’agissait de particuliers.

Les fondateurs de l’entreprise, qui opère déjà à Madrid, Barcelone et Saragosse, ont souligné qu’il existe une dualité dans le secteur des services à domicile, car d’une part « il est très complexe, fragmenté et avec des tentatives antérieures qui n’ont pas fonctionné », mais il s’agit sans aucun doute « d’un réel besoin pour les utilisateurs ».

Pour le PDG, Nacho Tejero, il s’agit d’une arme à double tranchant : « Il est difficile de créer une solution qui ait du sens et qui soit rentable, mais, si l’on y parvient, il n’y a pratiquement pas de concurrence et l’opportunité est énorme ».

A lire aussi  Marina d'Or annule toutes les réservations et ferme ses hôtels un mois plus tôt qu'en 2022

Dans le même ordre d’idées, ils ont défini l’activité principale de l’entité selon la maxime « Think big &amp ; long term », dans le but d’apporter la numérisation à un secteur traditionnel.

Auteur/autrice