Le Brent atteint 88 dollars, son plus haut niveau depuis août 2022, et Repsol s’envole en bourse.

L’entreprise est en tête de l’Ibex 35 avec une hausse de 4 % grâce à l’augmentation des prix du pétrole brut et au relèvement de la recommandation de Morgan Stanley.

MADRID, 1 sept. (CALPA PARIS) –

Le baril de Brent, la référence pour l’Europe, a augmenté de 1,35% ce vendredi matin sur les attentes de nouvelles réductions de l’offre de pétrole par l’OPEP et s’est établi à 88 dollars pour la première fois depuis août 2022, selon les données du marché consultées par Europa Press.

Depuis le début de l’année, le Brent a augmenté d’un peu plus de 2%, bien qu’il ait atteint son plus bas niveau annuel à la mi-mars à 70,12 dollars le baril et depuis la fin du mois de juin – quand il s’échangeait à 71 dollars – quand il a commencé une tendance à la hausse avec laquelle il a accumulé une réévaluation de 21,5%.

La hausse du prix de la matière première a permis à Repsol de prendre la tête du principal indicateur du marché espagnol, l’Ibex 35, avec une hausse de 4 %, à 14,8 euros par action. L’action de la compagnie pétrolière espagnole a également fortement progressé en raison de l’amélioration de la recommandation de Morgan Stanley, qui a relevé son avis de neutre à surpondérer.

D’autres grandes compagnies pétrolières européennes ont également enregistré des hausses significatives en milieu de séance : Shell a progressé de 1,8%, TotalEnergies de 2,15%, BP de 2,8%, Equinor de 2,94% et Eni de 2,96%.

Morgan Stanley a également souligné que le britannique BP et le français TotalEnergies étaient des valeurs à suivre.

A lire aussi  L'INE augmente la croissance du PIB en 2022 de trois dixièmes de point de pourcentage, à 5,8 %, et de près d'un point en 2021, à 6,4 %.

De son côté, le cours du pétrole texan WTI, référence du marché américain, rebondissait également vigoureusement à la mi-journée, en hausse de 1,4%, pour s’établir à 84,8 dollars le baril, renouant avec des sommets inégalés depuis août 2022.

Auteur/autrice