Le gouvernement lance des bourses allant jusqu’à 7 000 euros bruts pour les examinateurs de la fonction publique

L’appel à candidatures sera publié prochainement.

MADRID, 26 mai (CALPA PARIS) –

Le ministère des Finances et de l’Administration publique a approuvé un arrêté ministériel lançant un programme de bourses pour les candidats du corps et des échelles de l’administration générale de l’État, d’un montant maximal de 7 000 euros bruts par candidat, afin de couvrir les frais de préparation aux épreuves sélectives.

Dans un communiqué, il est précisé que cette initiative vise à soutenir les jeunes qui souhaitent développer leur carrière professionnelle dans le secteur public et qu’elle servira à « promouvoir l’attraction des talents » et à « éliminer les barrières socio-économiques », afin d’assurer l’égalité entre les candidats, dans le cadre d’un plan qui sera géré par l’Institut national d’administration publique (INAP).

En outre, ils ont rappelé que, parallèlement aux programmes de bourses, le gouvernement a développé de nombreux appels d’offres d’emploi public (OEP) pour stimuler le travail dans les administrations publiques, avec une offre de plus de 44 000 postes vacants entre les appels pour les nouvelles entrées et la stabilisation dans divers domaines en 2022.

APPEL À CANDIDATURES ET EXIGENCES

L’appel à candidatures pour les subventions, qui sera publié prochainement, pourra être de nature annuelle et inclura le nombre de subventions disponibles, les corps et échelles auxquels elles sont destinées ou les dates limites d’introduction des candidatures, ainsi que les critères d’évaluation pour l’octroi des subventions, la documentation requise pour y accéder et les dates limites pour leur résolution.

En termes d’exigences, les bénéficiaires potentiels ne doivent pas recevoir d’autres bourses ou subventions publiques ou privées pour le même objectif, et doivent remplir les conditions établies dans le dernier appel à candidatures pour le Corps ou l’Échelle pour lequel ils postulent. En outre, ils devront étudier le concours sous la direction d’un centre spécialisé ou d’un ou plusieurs formateurs.

A lire aussi  Une banque suisse affirme que la réglementation financière actuelle a ralenti la réaction à la crise du Credit Suisse

Les bases de l’appel établiront les montants à offrir aux boursiers en fonction de leur situation particulière, telle que la situation socio-économique ou le concours auquel ils se préparent en vue d’accéder à la fonction publique. Le montant sera au maximum de 7.000 euros bruts et sera versé en une seule fois.

Auteur/autrice