Ayco propose une augmentation de capital pour annuler la dette et donner le contrôle à la famille Castro Sousa (Hesperia)

MADRID, le 26 mai (CALPA PARIS) –

La société immobilière Ayco proposera à l’assemblée générale et extraordinaire des actionnaires convoquée pour fin juin une double augmentation de capital pour annuler sa dette avec VSO et donner une participation de contrôle de 47,23% à la famille Castro Sousa, propriétaire du groupe hôtelier Hesperia, à condition que la Commission nationale du marché des valeurs (CNMV) n’impose pas la présentation d’une offre publique d’achat de sa part.

Concrètement, et dans le but de « sauver » la société, Ayco proposera à ses actionnaires une première augmentation de capital par compensation de crédits d’un montant de 4,55 millions d’euros, qui se traduira par la mise en circulation de 15 187 300 nouvelles actions ordinaires d’une valeur nominale de 0,30 euros chacune.

Si cette opération est approuvée, Ayco entend recevoir des actionnaires l’autorisation pour son conseil d’administration, dans un délai maximum d’un an, de procéder à une augmentation de capital pour un montant effectif (nominal plus prime) de 12 millions d’euros par l’émission de nouvelles actions à 0,30 euro, qui seront entièrement souscrites et libérées au moyen d’apports en numéraire.

Fin juin 2022, Ayco a mis en œuvre un plan d’urgence pour stabiliser son bilan en même temps qu’elle entrait dans une procédure de pré-faillite. La mise en œuvre de ce plan d’urgence a permis la levée de la pré-faillite le 25 octobre, principalement en raison de la conclusion d’accords avec les principaux créanciers de la société.

Parmi les accords conclus, il a été convenu avec VSO que la dette qu’Ayco avait envers cette société, supérieure à 4,7 millions d’euros, serait annulée par une combinaison d’un paiement d’acompte d’une partie du crédit et de la vente du reste à Eurofondo, une société contrôlée par la famille Castro Sousa, qui capitaliserait ensuite le crédit en actions Ayco par le biais de l’augmentation de capital susmentionnée en compensant les crédits.

A lire aussi  Substrate AI rachète la société galicienne Ps Vet Dairyquality pour 1,2 million d'euros

« Bien qu’Ayco ait assaini son bilan au cours du deuxième semestre 2022 et du premier trimestre 2023, sa viabilité économique et financière sera dans une situation grave et imminente si la dette de VSO n’est pas capitalisée par Eurofondo. Il s’agit donc d’une opération de sauvetage, vitale pour la survie de l’entreprise », a déclaré la société immobilière dans une communication à la CNMV.

L’augmentation du capital social d’Ayco de 4,55 millions d’euros par la capitalisation de la dette de VSO par Eurofondo porterait les fonds propres de la société immobilière à environ 6,96 millions d’euros et son capital social à 9,22 millions d’euros, « assainissant le bilan et établissant une base économique et financière plus solide et moins risquée pour les futurs investisseurs », souligne la société.

Ayco insiste donc sur l’importance de capitaliser la dette qui donne lieu à l’incorporation d’Eurofondo au capital de la société immobilière dans un premier temps, afin d’obtenir par la suite des fonds supplémentaires pour mettre en œuvre le plan d’affaires de la société, attirer de nouveaux actionnaires et assurer un redressement financier à long terme.

« L’incorporation d’Eurofondo dans le capital d’Ayco par le biais de l’augmentation de capital par capitalisation de crédits doit être considérée comme la première phase du nouveau plan d’affaires de la société, qui sera complétée ultérieurement par une deuxième augmentation de capital avec des apports en numéraire », explique-t-il.

Avec la capitalisation de la dette et après le paiement à VSO, Eurofondo détiendrait 47,23% des droits de vote d’Ayco, atteignant ainsi une participation de contrôle qui l’obligerait à lancer une offre publique d’achat. Toutefois, Eurofondo a l’intention de demander à la CNMV d’être exemptée de l’obligation de lancer une offre publique d’achat.

A lire aussi  Les rendements obligataires américains atteignent leur plus haut niveau depuis 16 ans, ce qui pousse la dette européenne à la hausse

A cet égard, Ayco souligne que la capitalisation du prêt n’aura lieu que dans le cas où la CNMV l’exempte de l’obligation de lancer une offre publique d’achat et, si le prêt n’est pas capitalisé, la société immobilière devra le rembourser.

Eurofondo et Ayco se sont engagées à capitaliser le prêt « dans les plus brefs délais » dès que la CNMV aura accordé la dérogation à l’offre publique d’achat susmentionnée. À cette fin, dès que l’augmentation de capital sera approuvée, le conseil d’administration cherchera à convertir les manifestations d’intérêt des investisseurs intéressés à participer à l’augmentation de capital en numéraire « en engagements d’investissement fermes » pour le montant total de l’augmentation de capital.

« L’obtention d’engagements fermes d’investissement qui assurent le succès de l’augmentation de capital en numéraire est essentielle pour garantir la viabilité de l’opération dans son ensemble, dans la mesure où, si l’augmentation de capital par crédits compensatoires réalise la viabilité financière de la société, c’est cette augmentation de capital en numéraire qui garantit le redressement financier à long terme de la société », note-t-il.

LA FAMILLE CASTRO SERA NOMMÉE MEMBRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Avec l’approbation par l’assemblée générale des actionnaires de la capitalisation de la dette par Eurofondo dans Ayco, la société immobilière proposera aux actionnaires la nomination de José Antonio Castro Sousa et José Alejandro Castro Galvís en tant qu’administrateurs de la société, d’abord en tant qu’administrateurs externes, et une fois la dette capitalisée et l’augmentation de capital réalisée, en tant qu’administrateurs propriétaires.

A lire aussi  Grosso Napoletano prévoit de clôturer l'année 2023 avec des ventes de plus de 40 millions d'euros et de débarquer au Portugal en 2024.

José Antonio Castro Sousa, président du conseil d’administration d’Hesperia, a acheté la plupart des actions du groupe hôtelier entre 1999 et 2002, contrôlant plus de la moitié des actions. Il possède également une chaîne de salles de sport, Metropolitan.

De son côté, José Alejandro Castro Galvís est directeur général adjoint d’Hesperia World depuis novembre 2018 et possède une entreprise dédiée au tourisme au Venezuela.

Selon Ayco, la participation d’Eurofondo fournira les conditions nécessaires à la réalisation de ses objectifs financiers, apportera des synergies, créera une plus grande valeur pour les actionnaires « et améliorera et accélérera les prévisions de redressement et de croissance » de la société immobilière.

La société a convoqué une assemblée générale ordinaire et extraordinaire pour traiter ces questions le 26 juin en première convocation et le 27 juin en deuxième convocation.

Auteur/autrice