Le marché du travail américain s’accélère : 336 000 emplois non agricoles ont été créés en septembre

Le taux de chômage reste inchangé à 3,8 %.

MADRID, 6 oct. (CALPA PARIS) –

L’économie américaine a créé 336 000 nouveaux emplois non agricoles en septembre dernier, contre 227 000 en août, tandis que le taux de chômage est resté inchangé à 3,8 %, selon les données publiées vendredi par le ministère du Travail.

Le marché du travail américain continue donc de montrer des signes de vigueur, avec 33 mois consécutifs de création d’emplois. Les embauches ont progressé dans les secteurs des loisirs et de l’hôtellerie, de l’administration publique, des activités scientifiques et techniques, des soins de santé, des services professionnels et de l’assistance sociale. En conséquence, le mois de septembre a été supérieur à la moyenne sur 12 mois de 267 000.

En outre, le ministère du travail a indiqué qu’il avait révisé à la hausse les données des deux mois précédents, le chiffre de juillet augmentant de 79 000 emplois, passant de 157 000 à 236 000, et celui d’août de 40 000, passant de 187 000 à 227 000. Avec ces révisions, 119 000 emplois supplémentaires ont été créés par rapport à ce qui avait été annoncé précédemment.

Quant au taux de chômage, il s’est établi à 3,8 % en septembre, sans changement par rapport au mois précédent. Ainsi, le taux de chômage américain a fluctué entre 3,4 % et 3,8 % jusqu’à présent en 2023.

Le nombre de chômeurs a atteint 6,360 millions au neuvième mois de l’année, contre 6,355 millions en août, dont 1,216 million de chômeurs de longue durée (sans emploi depuis 27 semaines ou plus), qui représentaient 19,1% du total des chômeurs.

A lire aussi  Trend Micro aide Interpol à démanteler un réseau d'hameçonnage qui a ciblé 70 000 personnes dans 43 pays

Parallèlement, le nombre de personnes employées à temps partiel pour des raisons économiques a diminué de 156 000 pour atteindre 4,065 millions en septembre. Par ailleurs, le taux de participation à la population active est resté inchangé à 62,8 %.

DEMANDES DE PRESTATIONS

Selon les données publiées jeudi, les demandes initiales d’allocations chômage aux États-Unis se sont élevées à 207 000 la semaine dernière, soit 2 000 de plus que le record précédent.

Le nombre de bénéficiaires d’allocations de chômage s’est élevé à 1,664 million au cours de la semaine qui s’est achevée le 23 septembre, soit une maigre baisse de 1 000 personnes par rapport à la semaine précédente (1,665 million). Au cours de la même période comparable en 2022, le nombre de personnes bénéficiant d’allocations a atteint 1,302 million.

Les augmentations les plus importantes ont été enregistrées dans les États de Californie (2 712), de l’Ohio (1 422), du Michigan (1 282), de l’Alabama (870) et du Missouri (532), tandis que les baisses les plus marquées ont été observées en Géorgie (-1 853), en Caroline du Sud (-1 199), à New York (-1 149), dans l’Indiana (-705) et en Floride (-485).

Auteur/autrice