Le PP s’engage auprès de l’association des employeurs à étudier la réduction de la TVA pour les installations sportives.

MADRID, 14 juil. (CALPA PARIS) –

Le secrétaire adjoint à la Culture et à la Société ouverte du PP, Borja Sémper, a annoncé ce vendredi « l’engagement du Parti Populaire à étudier sérieusement et rigoureusement le rétablissement de la TVA réduite de 10% sur l’activité physique ».

Le chef du Parti Populaire a fait ces déclarations après avoir tenu une nouvelle réunion de travail avec des représentants de la Fédération Nationale des Entrepreneurs d’Installations Sportives (FNEID), à laquelle participait également le sous-secrétaire aux Affaires Institutionnelles et tête de liste pour Valence, Esteban González Pons.

Borja Sémper a déclaré que « le sport est un instrument décisif pour améliorer la santé physique et mentale » et a annoncé que « le PP s’attaquera à la mise en œuvre d’un Plan national de santé physique et mentale » afin de promouvoir « des habitudes saines qui peuvent être transmises aux enfants et aux jeunes ».

« Il est essentiel que la pratique du sport soit prise en compte par les administrations publiques de manière sérieuse et rigoureuse. Il est essentiel de soutenir et de faciliter la pratique du sport par les citoyens en raison de ses grands effets positifs sur le bien-être et la santé », a déclaré Mme Sémper.

Pour sa part, le président de la FNEID, Adolfo Ruiz, a déclaré qu’il était « incompréhensible que la TVA sur le sport soit de 21 % » car « le sport est la santé ». De plus, M. Ruiz considère qu’il est inapproprié que « le gouvernement encourage l’accès aux discothèques ou aux boîtes de nuit plutôt que de faire une partie de padel ».

A lire aussi  Renfe atteint les deux millions d'abonnements gratuits délivrés pour les trains Cercanías, Rodalies et Media Distancia

Auteur/autrice