Le prix moyen des voitures électriques et hybrides d’occasion baisse pour la première fois depuis plus de deux ans

MADRID, 7 août (CALPA PARIS) –

Le prix moyen des voitures électriques et hybrides d’occasion a baissé de 1,7 % en juillet, ce qui représente la première baisse d’une année sur l’autre au cours des 28 derniers mois, c’est-à-dire depuis près de deux ans et demi.

Selon les données du baromètre Coches.net, le prix moyen de l’offre du segment des voitures hybrides et électriques d’occasion s’établit donc à 33 092 euros, un montant qui reste bien supérieur aux 19 819 euros de la moyenne des véhicules d’occasion en Espagne.

Le coût élevé de ce type de véhicule continue d’éloigner de nombreuses familles des moteurs à faibles émissions, même sur le marché de l’occasion, qui devrait être l’une des portes d’entrée vers une mobilité plus propre pour les citoyens.

En définitive, l’un des signes indiquant que les prix des véhicules électriques et hybrides d’occasion pourraient continuer à baisser au cours des prochains mois est la tendance à la hausse du nombre de voitures proposées dans ce segment. Si, en juin dernier, il avait déjà augmenté de 47 %, doublant ainsi la hausse enregistrée en mai (21,4 %), en juillet, la croissance a été encore plus spectaculaire, atteignant 61,1 %.

« Le fait que nous connaissions depuis plusieurs mois une augmentation significative de l’offre de voitures d’occasion hybrides et électriques est l’un des facteurs qui expliquent le ralentissement du prix moyen de l’offre qui a été enregistré pour la première fois en juillet et qui, nous l’espérons, se poursuivra dans les prochains mois », a expliqué le responsable institutionnel de coches.net, Marcel Blanes.

BAISSE DE L’OFFRE DANS LE RESTE DES BANDES

En revanche, l’offre dans les autres tranches d’âge est en baisse, avec une incidence particulière sur les voitures de 4 à 5 ans, qui ont chuté de 21% en juillet, suivies par celles de 6 à 10 ans, qui ont baissé de 13,4%, et celles de plus de 10 ans, qui ont baissé de 10,8% d’une année sur l’autre.

A lire aussi  La Cour suprême décide que les règlements non contestés ne peuvent être réclamés avant l'annulation de la taxe municipale sur les plus-values.

Le fait que l’offre qui croît le plus rapidement est celle des véhicules les plus chers (d’occasion et hybrides et électriques) explique également l’augmentation mensuelle de près de 2 % du prix moyen de l’offre de voitures d’occasion en général. En comparaison annuelle, la différence de prix est presque nulle (-0,3%) par rapport à la dynamique enregistrée depuis février, où les prix avaient baissé plus fortement par rapport au même mois en 2022 (-1,1% en février, -2,7% en mars, -2,1% en avril et mai et -1,4% en juin).

Suivant le critère des carburants, le prix moyen qui a le plus baissé en juillet est celui du gazole, qui recule de -6,2% à 17,490 euros, une tendance à la baisse qui se confirme depuis plusieurs mois. Dans une moindre mesure, le prix des voitures à essence s’essouffle également, avec une baisse de -1,7% à 19.530 euros.

Le prix moyen des voitures d’occasion s’est comporté différemment en juillet selon la carte des différentes régions d’Espagne. C’est en Murcie qu’il a le plus augmenté (13% par rapport à juillet 2022), devenant ainsi la communauté autonome la plus chère avec un prix moyen de 21 271 euros.

Elle est suivie par les Asturies (20 717 euros), la Catalogne (20 595 euros), Madrid (20 412 euros) et la Navarre (20 053 euros). Dans le reste du pays, le prix est resté inférieur à 20 000 euros, avec l’Estrémadure (17 231 euros) et Castilla La Mancha (17 157 euros) en queue de peloton.

LES VENTES DE VOITURES DE PLUS DE 10 ANS BAISSENT.

Avec un total de 170 665 voitures d’occasion vendues en Espagne en juillet 2023, les ventes ont augmenté de 5,7 % en glissement annuel par rapport au même mois de l’année précédente, selon les données d’Ideauto pour Coches.net. Cependant, si l’on regarde la variation mensuelle, on constate que les transactions ont baissé de 6,7 % par rapport à juin dernier.

A lire aussi  Le prix de l'électricité baisse de 14,2 % ce samedi, à 98,91 euros/MWh.

Les voitures d’occasion les plus vendues en juin restent les diesels, qui représentent 57 % du total, suivis par les voitures à essence, qui représentent 37 %. Parmi les modèles les plus durables, les hybrides à essence ont été les plus vendus, avec une part de marché de 3 %.

En termes d’âge, les voitures de plus de 10 ans restent les plus vendues, avec 58 % du total, suivies par celles de 5 à 10 ans, avec 17 % du total, et celles de 3 à 5 ans, avec 12 %. Toutefois, si l’on examine l’augmentation des ventes par tranche d’âge, on constate que seuls les véhicules de plus de 10 ans ont diminué (de 2,7 %). Ce chiffre, s’il se maintient dans les prochains mois, pourrait être très positif pour le rajeunissement du parc automobile espagnol.

Par marques, les meilleures ventes sur le marché de l’occasion en juillet ont été Seat (avec un total de 15 705 unités vendues), Volkswagen (15 645 unités), Peugeot (13 863 unités), Renault (12 844 unités) et Citroën (12 469 unités).

Auteur/autrice