Le Trésor émet pour 6.927 milliards de dette à moyen et long terme et le taux d’intérêt offert pour l’échéance à 30 ans est supérieur à 4%.

MADRID, 7 sept. (CALPA PARIS) –

Le Trésor a placé 6.927,2 millions d’euros lors d’une adjudication de dette à moyen et long terme jeudi, dans la fourchette moyenne-haute attendue, et il l’a fait en rémunérant les investisseurs avec des taux d’intérêt plus élevés, offrant pour les obligations à 30 ans près de 4,2%, selon les données publiées par la Banque d’Espagne.

Les investisseurs continuent à montrer de l’intérêt pour les titres de la dette espagnole, puisque la demande combinée pour toutes les références (12.594,24 millions d’euros) a presque doublé le montant finalement accordé sur les marchés.

Plus précisément, le Trésor a proposé aux investisseurs de cette deuxième émission de septembre des obligations à 10 et 30 ans, d’autres obligations d’une durée résiduelle de trois ans et deux mois, et d’autres obligations indexées sur l’inflation arrivant à échéance en 2030 et d’une durée résiduelle de sept ans et trois mois.

En ce qui concerne les obligations d’État indexées sur l’inflation d’une durée résiduelle de sept ans et trois mois, l’agence a placé 482,65 millions et atteint une demande de 927,65 millions, tandis que le taux d’intérêt marginal s’est établi à 1,035 %, en hausse par rapport au taux précédent de 0,886 %.

En ce qui concerne les obligations d’Etat à 10 ans, le Trésor a levé 2.598 millions contre une demande de 4.488,02 millions, et le rendement a été de 3,668%, plus élevé que le précédent 3,613%.

En ce qui concerne les emprunts d’Etat à 30 ans, le Trésor a levé 1.902,35 millions contre une demande de 3.710,35 millions d’euros, avec un taux d’intérêt marginal de 4,193%, supérieur aux 3,985% de l’adjudication précédente.

A lire aussi  CaixaBank renouvelle sa ligne de crédit aux hôtels Cehat pour un montant de 2 000 millions d'euros

Enfin, le Trésor a placé 1.944,2 millions d’euros en obligations d’Etat d’une durée résiduelle de trois ans et deux mois, plus que les 3.468,22 millions d’euros demandés, avec un taux d’intérêt marginal de 3,315%.

MARDI, LE TAUX D’INTÉRÊT DES BONS À 6 MOIS A ÉTÉ REVU À LA HAUSSE

Mardi dernier, le Trésor a placé 4.940,97 millions d’euros de dette à court terme lors de la première adjudication de septembre, offrant des rendements plus élevés sur les bons à 6 mois, mais réduisant les intérêts sur les bons à 12 mois.

Le maintien des taux d’intérêt élevés offerts, en ligne avec les dernières hausses de taux d’intérêt de la BCE, a maintenu l’appétit des marchés pour les titres espagnols, en particulier la dette à court terme.

Ces premières émissions de septembre seront suivies d’une autre le 12 septembre, avec des bons à trois et neuf mois, et d’une autre le 21 septembre, avec des obligations d’État et des obligations non garanties.

OBJECTIFS DU TRÉSOR POUR 2023

Les émissions brutes du Trésor s’élèveront à 256,93 milliards d’euros cette année, soit une hausse de 8,2 % par rapport à l’estimation pour 2022, en raison de la hausse des taux d’intérêt.

Pour sa part, l’emprunt net du Trésor public en 2023 se maintiendra à 70 milliards. Les Letras del Tesoro devraient contribuer à un financement net négatif de 5 milliards, tandis que les bonos et les obligations d’État, ainsi que le reste de la dette en euros et en devises, contribueront aux 75 milliards restants.

A lire aussi  Amancio Ortega achète une tour d'habitation à Chicago pour 212 millions de dollars

Auteur/autrice