Les nuitées dans les hébergements non hôteliers ont augmenté de 13,8 % jusqu’en mai, dépassant celles de 2019


782750.1.260.149.20230703093054


Évolution des nuitées extra-hôtelières – EPDATA

Les prix de ce type de logement ont augmenté de 10,4% en mai par rapport à 2022.

MADRID, 3 (CALPA PARIS)

Les nuitées dans les hébergements touristiques extra-hôteliers espagnols (appartements, campings, hébergements de tourisme rural et auberges) ont augmenté de 13,8% au cours des cinq premiers mois de l’année par rapport à la même période de l’année dernière et ont dépassé celles des cinq premiers mois de 2019, avant la pandémie, selon les données publiées lundi par l’Institut national de la statistique (INE).

Pour le seul mois de mai, les nuitées dans ce type d’hébergement ont atteint 10,4 millions, par rapport aux 9,7 millions enregistrés au même mois de 2022, dépassant également celles de la même période de 2019.

En rythme annuel, les nuitées ont progressé de 7,2% en mai, après une baisse de 3,3% de celles des résidents et une hausse de 14,6% de celles des étrangers, selon les données provisoires de l’Enquête sur l’occupation des hébergements touristiques extra-hôteliers (EOAT).

Le séjour moyen en mai dernier s’est élevé à 3,8 nuitées par voyageur.

En ce qui concerne les prix, ils ont augmenté dans tous les types d’hébergement, la plus forte hausse étant enregistrée dans les appartements, qui ont augmenté leurs prix de 10,4 % en mai en taux interannuel. Dans les campings, l’augmentation a été de 4,6% et dans les hébergements de tourisme rural de 6%.

A lire aussi  Orange et Snap s'associent pour créer des "expériences immersives" sur Snapchat grâce à la 5G et à la réalité augmentée

AUGMENTATION DE 7,2% POUR LES APPARTEMENTS

Les nuitées dans les appartements touristiques ont augmenté de 7,1% en mai par rapport au même mois de 2022. Celles des résidents ont augmenté de 0,8% et celles des non-résidents de 9,4%.

Le séjour moyen a augmenté de 3,1%, s’établissant à 4,8 nuitées par voyageur.

En mai, 31,4% des places offertes par les appartements touristiques ont été occupées, soit 3,2% de plus qu’au même mois de 2022. Le taux d’occupation des places de lit le week-end s’est établi à 35,6 %, soit une baisse de 0,2 %.

Les nuitées des non-résidents dans les appartements touristiques ont représenté 74,2% du total. Le Royaume-Uni a été le principal marché source, avec 1,5 million de nuitées. Le marché suivant était l’Allemagne, avec 432 123.

Les îles Canaries ont été la destination préférée en appartements, avec plus de 1,6 million de nuitées et une augmentation de 1,7% par rapport à mai 2022. La Comunidad de Madrid a enregistré le taux d’occupation le plus élevé, avec 73,5% des appartements proposés.

Par zones touristiques, la Costa Blanca a été la destination préférée, avec 730 859 nuitées. La Costa de Barcelona avait le taux d’occupation le plus élevé, avec 86,1% des appartements proposés.

Les destinations touristiques ayant enregistré le plus grand nombre de nuitées en mai sont San Bartolomé de Tirajana, Tías et Arona.

LE NOMBRE DE CAMPINGS A AUGMENTÉ DE PRÈS DE 10%.

Les nuitées dans les campings ont enregistré une hausse de 9,6% en mai par rapport au même mois de 2022. Celles des résidents ont diminué de 4,3%, tandis que celles des non-résidents ont augmenté de 26,9%.

A lire aussi  Les actions du conglomérat de Berlusconi montent en flèche après le décès de l'homme d'affaires et politicien italien

Au cours du mois de mai, 36,6 % des parcelles proposées sont occupées, soit 4,9 % de plus qu’au même mois de 2022. Le taux d’occupation en fin de semaine a atteint 38,2 %, avec une baisse annuelle de 5,0 %.

Les voyageurs non résidents ont représenté 51,4 % des nuitées dans les campings. Les Pays-Bas ont été le principal marché émetteur, avec 22,6% du nombre total de non-résidents, soit 28,1% de plus qu’en mai 2022.

La Catalogne a été la destination préférée dans les campings, avec plus de 1,5 million de nuitées, soit une augmentation de 11,8% en rythme annuel. La Cantabrie a atteint le taux d’occupation le plus élevé, avec 67,3% des emplacements proposés.

Par zones touristiques, la Costa Brava a été la destination préférée, avec 637 578 nuitées. La Costa Blanca (Alicante) a le taux d’occupation le plus élevé, avec 67,2% des emplacements proposés.

Les stations touristiques ayant enregistré le plus grand nombre de nuitées sont Benidorm, Mont-Roig del Camp et Tarragona.

16,3% DES LITS DES LOGEMENTS RURAUX ÉTAIENT OCCUPÉS.

Les nuitées dans les hébergements touristiques ruraux ont enregistré une hausse annuelle de 3,5% en mai. Les nuitées des résidents ont diminué de 5,7%, tandis que celles des non-résidents ont augmenté de 21,6%.

Dans les hébergements touristiques ruraux, 16,3% des places-lits étaient occupées, soit 0,1% de moins qu’en mai 2022. Le taux d’occupation en fin de semaine s’établit à 31,0 %, avec une baisse annuelle de 10,5 %.

Par communautés, les Baléares ont été la destination privilégiée, avec 171 992 nuitées, soit 11,2% de plus qu’en mai 2022. Elles ont également atteint le taux d’occupation le plus élevé, avec 52,7% des places offertes.

A lire aussi  Le système électrique enregistre un excédent provisoire de 3.327,77 millions en avril

Par zones touristiques, l’île de Majorque a été la destination préférée, avec 142 977 nuitées. Elle a également obtenu le taux d’occupation le plus élevé, avec 52,9% des places offertes.

Du côté des auberges, 729.775 nuitées ont été enregistrées en mai, soit une croissance annuelle de 2,9%. Les nuitées des résidents ont diminué de 12,3%, tandis que celles des non-résidents ont augmenté de 15,4%.

En outre, 31,7% des places-lits ont été occupées, soit 5,7% de moins qu’en mai 2022. Le taux d’occupation en fin de semaine a atteint 36,2 %, soit une baisse de 6,1 %.

La Galice a été la destination préférée, avec 168 315 nuitées, tandis que les îles Baléares ont atteint le taux d’occupation le plus élevé, avec 65,7 % des places-lits offertes.

Auteur/autrice