Les prix des exportations industrielles baissent de 2,1% en septembre et les prix des importations diminuent de 8,1%.

MADRID, 30 oct. (CALPA PARIS) –

L’indice général des prix à l’exportation des produits industriels a enregistré en septembre dernier une baisse de 2,1 % en glissement annuel, modérant de cinq dixièmes de point la baisse enregistrée en août, selon l’Institut national de la statistique (INE) ce lundi.

Avec la baisse de septembre, les prix à l’exportation des produits industriels ont baissé pendant six mois consécutifs, après être passés en territoire négatif en avril suite à 27 mois de hausse en glissement annuel.

Quant aux prix à l’importation des produits industriels, ils ont baissé de 8,1 % en glissement annuel en septembre, atténuant de près de 1,5 point la baisse du mois d’août.

La baisse en glissement annuel en septembre est due au comportement des prix des biens intermédiaires (-5%) et à celui des biens de consommation non durables qui ont réduit leur taux de glissement annuel d’un demi-point à 4,6%.

En revanche, le glissement annuel de l’énergie a progressé de 9 points à 29,5%, en raison de la hausse du prix du pétrole raffiné.

Hors énergie, le taux annuel de l’indice général des exportations s’est maintenu à 0,1% en septembre, soit deux points de plus que l’indice général.

En ce qui concerne les prix à l’importation des produits industriels, ils ont baissé de 8,1% en glissement annuel, soit près d’un point et demi de plus qu’en août.

Avec la baisse de septembre, les prix à l’importation ont enregistré leur septième mois consécutif de taux négatifs en glissement annuel.

Tous les secteurs ont eu une influence sur cette évolution, en particulier, l’énergie a augmenté son taux de glissement annuel de près de cinq points et demi, à -30,9%, en raison des prix plus élevés pour l’extraction du pétrole brut et du gaz naturel.

A lire aussi  Gentalia obtient la gestion intégrale de l'espace commercial et de loisirs de Caleido.

Les biens de consommation non durables ont également contribué à la baisse des prix à l’importation des produits industriels, avec un taux annuel de -1,1%.

Hors énergie, les prix à l’importation des produits industriels ont enregistré un taux de variation annuel de -1,4% en septembre, soit plus de six points et demi au-dessus du taux général des prix à l’importation.

LES PRIX À L’EXPORTATION ET À L’IMPORTATION AUGMENTENT EN SEPTEMBRE

En termes mensuels (septembre sur août), les prix des exportations de produits industriels ont augmenté de 0,7% par rapport au mois précédent.

Cette hausse est due, entre autres, aux augmentations des prix de l’énergie et des biens de consommation non durables, respectivement de 10% et de 0,2%. En revanche, les prix des biens intermédiaires ont baissé de 0,1% au cours du mois.

Pour leur part, les prix à l’importation ont augmenté de 1% en septembre par rapport au mois précédent.

Cette tendance a été influencée par l’énergie et les biens de consommation non durables, avec des hausses mensuelles de 5,5% et 0,5%, en raison du coût plus élevé des cokeries et du raffinage du pétrole et de l’industrie alimentaire, respectivement.

Auteur/autrice