Les ventes de services de restauration augmentent de 13 % au premier trimestre en raison de l’inflation

MADRID, 23 août (CALPA PARIS) –

Les ventes de livraison dans le secteur de la restauration ont augmenté de 13% au premier trimestre en raison de l’inflation, selon les données fournies par Aecoc, qui perçoit que le canal en ligne se stabilise après la forte croissance qu’il a connue pendant la pandémie.

Plus précisément, le volume des commandes de nourriture livrée à domicile est resté stable au premier trimestre, tandis que la consommation dans les bars et les restaurants a augmenté deux fois plus, soit de 26 %.

Ainsi, les données d’Aecoc Shopperview et de Nétrica indiquent qu’avant 2019, seuls 15 % des consommateurs passaient par le canal  » en ligne  » pour effectuer leurs achats de grande consommation, alors qu’à la fin de 2022, ce pourcentage était déjà de 26,8 %.

Depuis le début de la pandémie, le chiffre a évolué avec une croissance soutenue jusqu’à la première moitié de 2022, lorsque le chiffre s’est stabilisé autour de 27%.

José Luis Nueno, professeur à l’IESE, a attribué ce « ralentissement en ligne » au fait que « les consommateurs se sont tournés vers le canal numérique à la recherche de prix bas, et qu’ils ont maintenant augmenté ».

« Les entreprises ont adopté un modèle de capture, avec lequel elles ont essayé d’attirer en ligne les consommateurs qui se trouvaient dans les magasins. Aujourd’hui, il reste 50 % des clients qui conservent leur consommation numérique, et elles doivent donc miser sur leur rétention avec des plans et des stratégies de fidélisation », a-t-il déclaré.

Auteur/autrice

A lire aussi  Six touristes espagnols piégés en Éthiopie atterrissent à l'aéroport de Barajas : "Nous sommes soulagés".